Compte-rendu CFDT du CSFPT du 22 juin 2011

Publié le 01/09/2011
Séance quelque-peu tendue à l'occasion de la séance pleinière du Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale du 22 juin 2011. Il faut dire que l'allongement de la durée de cotisation pour ouvrir droit à la retraite était à l'ordre du jour. L'actualisation des épreuves du concours d'administrateur a été le seul texte approuvé à l'unanimité.
Compte-rendu CFDT du CSFPT du 22 juin 2011
Compte-rendu CFDT du CSFPT du 22 juin 2011
Séance quelque-peu tendue à l'occasion de la séance pleinière du Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale du 22 juin 2011. Il faut dire que l'allongement de la durée de cotisation pour ouvrir droit à la retraite était à l'ordre du jour. L'actualisation des épreuves du concours d'administrateur a été le seul texte approuvé à l'unanimité.

Compte-rendu du CSFPT du 22 juin 2011

Le Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale s’est réuni en séance plénière le mercredi 22 juin. Pour ouvrir son ordre du jour, était présenté le projet de loi relatif à la déontologie et à la prévention des conflits d’intérêt dans la vie publique qui a reçu un avis négatif du CSFPT (10 voix contre dont la CFDT, 1 voix pour, 6 abstentions sur 33 voix représentées. Le reste des 17 voix n’a pas été comptabilisé compte tenu du refus de participation au vote de plusieurs organisations syndicales (FO, CGT).
Ce projet de loi apporte de vraies nouveautés en visant plus à responsabiliser les acteurs et à substituer les dispositifs de prévention qu’à conforter les mécanismes répressifs, mais pour lequel la CFDT, rejoint par la FA-FPT, a demandé le report du fait qu’il était difficile de l’améliorer compte tenu de sa communication tardive.
 
Afin d’illustrer cette nécessité de report pour s’assurer d’une relecture pertinente du texte, Luc Clasquin (CFDT) propose en séance la réécriture du 6° de l’article 3 au motif que les dispositions visées écartaient les agents recrutés directement sur des emplois fonctionnels de l’obligation de déclarer leurs intérêts. Il interroge ensuite la DGAFP sur les raisons qui peuvent justifier que les dirigeants des SPL ne soient pas soumis aux mêmes mécanismes de prévention, interprétant ainsi cet oubli de mention dans le projet de loi.
 
Le projet de décret relatif au relèvement des bornes d’âge de retraite des fonctionnaires a fait l’objet sans surprise d’un vote défavorable (26 voix contre et 7 pour) ainsi que le projet de décret relatif à la perte d’emploi et au congé spécial de certains fonctionnaires territoriaux.
 
La CGT reprend la déclaration qu’elle avait faite à la présentation du projet de loi. La CFDT fustige une nouvelle fois dans sa déclaration les mesures pénalisantes résultant du durcissement de ces conditions de départ (voir encadré).
Le projet d’arrêté fixant la liste des indicateurs contenus dans le rapport sur l’état de la collectivité a fait l’objet de dix-neuf amendements (18 déposés par la CGT, 1 par la CFDT), insérés pour une meilleure lecture, dans le projet de texte soumis à l’avis du CSFPT.
 
Les amendements de la CGT visant l’ajout d’indicateurs spécifiant le genre ont été intégrés au texte par la DGCL pour ce qui concerne les informations relatives aux positions statutaires, à l’évolution de carrière ainsi qu’à l’absentéisme.
L’amendement de la CFDT qui visait à enrichir les informations relatives aux modalités d’organisation du travail n’a pas été retenu.
 
L’alourdissement du bilan social risque de freiner encore plus le retour des données ! Tel est l’argument repris en chœur tant par le collège employeur que par la DGCL et soutenu qui plus est  par certaines organisations syndicales, telle FO qui a voté contre notre amendement.
Autre antienne, on ne peut pas débattre de tout dans le bilan social ! Et si nous n’introduisons pas les données nécessaires au débat local, réplique Eric Oger, étayant le bien fondé de notre demande - non seulement pour permettre un état des situations comparées mais aussi pour améliorer les conditions de travail dans un souci professionnel de gestion prévisionnelle préventive des risques et maladies professionnelles- où va-t-on en débattre ?
 
Compte tenu des délais trop courts pour analyser l’incidence de tous les amendements sur les données du bilan social, la DGCL propose de constituer un groupe de travail pour le Bilan 2013.
 
Finalement le projet d’arrêté a fait l’objet d’un vote favorable (30 voix pour et 3 abstentions de la CFDT).
 
Enfin, le projet de décret modifiant le programme du concours d’administrateur fut adopté à l’unanimité du CSFPT.
Avant d’aborder les questions diverses, Mme GIBERT appelle l’attention sur le fait qu’il est impossible de faire appel à projets de conventions de participation des employeurs à la protection sociale tant que les modalités précisant la labellisation des contrats n’ont pas été arrêtées. La DGCL, au regard du risque de concurrence entre les conventions de participation et la procédure de labellisation- dans la mesure où la convention de participation peut aboutir plus rapidement si la procédure a été engagée avant-, s’engage à prendre le décret et les arrêtés de mise en place du dispositif cet été. Pour éviter l’inégalité de traitement, toute convention de participation ne pourra être prise qu’à compter de la publication de la 1ère liste de labellisation.
 
Enfin la DGAFP a présenté un projet de codification du droit de la fonction publique en rappelant qu’il n’y a aucune obligation à soumettre ce projet au CSFPT puisque le droit n’est pas modifié. Par ailleurs, le président du CSFPT a rappelé que « le droit constant » ne signifie pas « droit figé» puisque la mise à jour des textes est intégrée.
Devant la réserve des organisations syndicales, la DGAFP s’engage à leur présenter le projet de texte rédigé.
La séance est levée vers 12 heures 30.
 
L’installation des nouveaux représentants des départements et l’élection du nouveau président ou d’une nouvelle présidente sont prévues à l’ordre du jour de la prochaine séance fixée le 28 septembre 2011.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Déclaration de la Fédération Interco CFDT au CSFPT du 22 juin 2011
Projets de décrets relatifs au relèvement des bornes d’âge de retraite des fonctionnaires
et à la perte d’emploi et au congé spécial de certains fonctionnaires
 
Monsieur le Président du Conseil supérieur,
 
Vous soumettez aujourd’hui à l’avis des organisations syndicales représentatives le décret portant relèvement des bornes d’âge de la retraite de 4 mois par année civile jusqu’à 62 ans pour la génération de 1956, pour les assurés fonctionnaires, militaires et ouvriers d’Etat nés en 1951 dont la pension prend effet à partir de 1er juillet 2011.
 
Pour la CFDT, le recul de l’âge légal de départ est une mesure profondément injuste, qui fait porter surtout les efforts financiers sur les épaules des salariés qui ont commencé à travailler jeunes. En outre, nous considérons que les dispositions relatives au relèvement des durées de service sont une mesure pénalisante pour les salariés à carrière morcelée et notamment pour les femmes ainsi que pour les fonctionnaires en catégorie active dont les conditions de départ sont durcies. Pour ces derniers, un dispositif complexe vient réglementer le choix de rester ou pas en catégorie B. C’est le cas, par exemple, des infirmiers, qui opteraient pour la catégorie A dans le cadre de la loi du 5 juillet 2010 sur le dialogue social dans la fonction publique. En effet, pour ceux-là mêmes, le choix de rester en catégorie B conduit à un âge minimum de 57 ans en 2016, le choix de la catégorie A maintient l’âge minimal à 60 ans, tandis que les nouveaux recrutés se voient appliquer le recul de la limite d’âge légal de 62 ans !
 
La mise en œuvre de la réforme des retraites, dans le contexte de la réforme territoriale et des prochaines élections municipales, nous fait observer que le modèle de « la femme orchestre », cadre dirigeant des petites communes dont l’activité est essentiellement tournée vers la gestion, se verra plus confronté à la perte d’emploi qu’à l’ouverture d’un congé spécial ! Et nous craignons qu’il en soit de même pour toutes les fonctions support qu’elles occupent !
 
De plus, à ces nouvelles dispositions statutaires portant relèvement des bornes d’âge de la retraite qui pénalisent l’ensemble des fonctionnaires, vient s’ajouter la fermeture brutale à partir du 1er janvier 2012 du dispositif de départ anticipé pour les fonctionnaires parents de 3 enfants qui incite les femmes à se retirer précocement du marché du travail, compte tenu de niveau parfois faible de leurs droits à pension.
 
En conséquence, nous refusons les dispositions de ce projet de décret porteur de recul social tout comme celle du projet de décret relatif à la perte d’emploi et au congé spécial de certains fonctionnaires territoriaux et nous voteront contre ces deux textes.