Semaine syndicale d'action mondiale pour le climat : participez !

Publié le 03/06/2015

Du 1er au 7 juin, l'ensemble des organisations syndicales affiliées à la Confédération Internationale des Syndicats appellent leurs adhérents et sympathisants à se mobiliser pour obtenir un engagement résolu de leurs décideurs politiques en faveur d'une économie durable et climato-responsable. 

Cette semaine est la semaine syndicale mondiale d’action contre le changement climatique autour du slogan « pas d’emploi sur une planète morte ».

La Confédération Internationale des Syndicats, l’Internationale des Services Publics et sa Fédération européenne, la FSESP nous invitent à nous mobiliser pour montrer l’importance que les salariés portent aux enjeux climatiques auprès des décideurs politiques et économiques et réorienter les économies dans un sens plus durable et respectueux de l’environnement.

Vous pouvez:
- adresser une lettre aux membres du gouvernement et aux parlementaires pour les interpeler sur leurs positions par rapport aux enjeux climatiques et à leur engagement en faveur d'une économie durable.

- répondre à un sondage d'ampleur européenne (cela ne vous prendra qu'une minute) 

– prendre contact avec votre syndicat pour rencontrer des élus locaux, des parlementaires pour les sensibiliser à ces enjeux et poster une photo de cette rencontre sur les réseaux sociaux avec le hashtag #unions4climate.

La France est notamment concernée au premier chef puisqu’elle accueillera en décembre le sommet mondial sur le climat (COP 21) au cours duquel des engagements contraignants des États sont espérés pour limiter la hausse déjà inévitable des températures à 2° d’ici la fin du siècle et sans doute en réalité bien plus tôt.. Il s’agit là, des suites du sommet de Kyoto (COP 3 de 1997).

La CSI, l’ISP et la FSESP organiseront en septembre leur propre sommet syndical sur le climat à Paris en même temps qu’à l’ONU se tiendra un sommet devant fixer les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Les salariés sont souvent peu enclins à s'engager syndicalement sur les enjeux syndicaux mondiaux et européens sur lesquels il leur apparaît avoir peu de prise. Pourtant ces mêmes salariés qu’ils soient du public ou du privé sont d’abord des citoyens et pour beaucoup d'entre eux, parents ou grands-parents de jeunes adultes ou d’enfants qui devront déjà faire face aux conséquences du réchauffement climatique (c’était d’ailleurs le thème d’une table ronde animée par la CFDT lors du Forum Social Mondial qui s’est tenu à Tunis en mars dernier).

Au-delà de cette semaine, l’action de l’ISP et de la CFDT en faveur du climat et du développement durable est appelée à se prolonger et à s'intensifier.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS