Communiqué de presse du 1er juillet 2020 : Des primes sous condition, des textes tardifs

Publié le 02/07/2020

Séance de reprise du conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT)

Séance longue et au total décevante, le Gouvernement n’ayant que très peu repris d’amendements, au prétexte que les dispositions concernant la territoriale ne doivent jamais être meilleures que celles concernant la fonction publique d’État, hospitalière, ou le secteur privé ! En revanche, elles sont toujours conditionnées à une délibération de l’autorité territoriale…

La CFDT vote pour la revalorisation de la prime de feu mais…

La CFDT a soutenu le texte sur la reconnaissance de l’engagement professionnel des pompiers, issu d’un fort mouvement social et d’un accord avec le ministre de l’Intérieur.
La revalorisation est conditionnée à la délibération des SDIS qui, pour leur part, réclament le financement de la prime. Pour la CFDT, la reconnaissance des pompiers doit désormais se concrétiser rapidement et pour tous !

Prime Grand Âge : la CFDT obtient une clarification sur les aides à domicile territoriales

La transposition de la prime de l’hospitalière à la territoriale est elle aussi conditionnée à une délibération locale. Financée par l’assurance maladie, il serait inconcevable pour la CFDT qu’elle ne soit pas votée très rapidement dans toutes les collectivités et établissements publics.

La DGCL a accepté l’amendement de la CFDT consistant à préciser que les auxiliaires de soins des « services » spécialisés dans la prise en charge des personnes âgées pourront bénéficier de la prime et pas simplement des « structures » spécialisées.

« En écrivant « services » et pas seulement « structures », le décret s’adresse sans ambiguïté aux agents des services des CCAS et CIAS, en charge du soin aux personnes âgées. Cette précision est fondamentale pour les agents qui travaillent à domicile » explique Claire Le Calonnec, secrétaire générale d’Interco CFDT.

Malheureusement, cette clarification ne compense pas le nombre important d’agents qui ne seront pas concernés par ce décret alors même qu’ils exercent les mêmes fonctions, quand ils ont été recrutés dans le cadre d’emplois des agents sociaux notamment.

Métiers paramédicaux : enfin en catégorie A !

Trois ans après leurs homologues de la fonction publique hospitalière, les personnels paramédicaux accèdent enfin à la catégorie A. La CFDT le salue positivement, même si elle estime – et l’a exprimé devant le ministre de la Fonction publique – que la revalorisation des filières sociale et médico-sociale, fortement féminisées, reste une priorité pour permettre des rémunérations et des carrières équivalentes à celles des autres filières de la fonction publique.