Communiqué de presse - Il faut adapter les services publics aux territoires

Publié le 15/03/2019

Dans son rapport annuel, Jacques Toubon, Défenseur des droits, alerte sur « le recul des services publics, source de défiance, d’inégalités et de mise en cause des droits ». 

« Les services publics doivent favoriser la cohésion sociale en répondant aux besoins de nos concitoyens, en luttant contre les inégalités, en favorisant le développement économique et en assurant leur sécurité », rappelle Claire Le Calonnec, Secrétaire générale d’Interco CFDT.

C'est en partant des besoins des territoires et de leur population que l'on doit rechercher les adaptations nécessaires pour les politiques publiques. Les agents publics sont la force d’un bouclier territorial assurant la proximité et l’égalité d’accès et de traitement des citoyens aux services publics. Mais pour cela, la prise en compte des agents publics et des usagers ne doit pas être subordonnée à une logique purement financière.

Il faut aussi adapter l’organisation des services publics aux spécificités du territoire, à son peuplement, à sa densité, aux bassins de vie.

La dématérialisation des actes administratifs se met en place sans interroger l’organisation des services et leur accessibilité. Le numérique ne répond pas toujours aux portes closes que trouvent les citoyens, qui éprouvent alors un sentiment d’abandon pour les plus éloignés : les agents publics le constatent au quotidien en étant parfois démunis et sans réponses aux demandes de leurs concitoyens.

À l’heure du Grand Débat où l’une des thématiques porte sur l’organisation des services publics, Interco CFDT déplore qu’on n’en ait pas attendu les conclusions pour faire une loi ambitieuse pour la fonction publique, qui réponde aux attentes des agents et des citoyens.