Déclaration liminaire des assistantes sociales en CAP du 26 novembre 2019

Publié le 29/11/2019

Commission administrative paritaire placée auprès de la ministre chargée des Affaires sociales compétente à l'égard du corps interministériel des assistants de service social des administrations de l'État

Lors de la préparation de cette CAP, les représentants syndicaux ont alerté l’administration sur les irrégularités du tableau d’avancement. En effet, nous avons constaté qu’il y manquait 24 assistants sociaux. Malgré cette anomalie, les gestionnaires du corps des travailleurs sociaux ont mené un travail important de mise à jour du tableau d’avancement sur une période très courte. Nous tenons à les remercier pour ce travail.

Cette mise à jour nous a permis de bénéficier de quatre promotions supplémentaires et nous nous en félicitons.

Concernant le RIFSEEP, nous sommes toujours en attente de la publication du décret d’application qui sera débattu au conseil supérieur de la fonction publique (CSFPT), le 28 novembre 2019. La CFDT demandera à cette occasion la mise en place d’un socle revalorisé et la garantie que toutes les administrations réévaluent le RIFSEEP actuel des ASS d’administration d’État.

En effet, la reconnaissance de notre diplôme et du travail que nous engageons auprès de notre publique a été effectif avec le passage en catégorie A.

Cependant cette reconnaissance ne sera réelle qu’avec une vraie augmentation salariale.

Par ailleurs, après nos multiples demandes concernant la possibilité des ASS d’être détachés sur d’autres corps, nous désespérons de voir les administrations favoriser l’accès des ASS à d’autres métiers.

Notre profession implique une charge mentale importante, ce que rappelle lourdement la dernière étude de l’assurance-maladie sur les risques professionnels. Celle-ci qui révèle que les travailleurs sociaux sont en première ligne face à l’augmentation constante des affections psychiques liées au travail.

Pour conclure, nous dénonçons le décalage entre le discours sur « la valorisation » de notre métier et sur l’impossibilité de favoriser l’évolution professionnelle d’ASS vers d’autres corps.

Les tableaux d’avancement pour l’accès au grade d’ASS principale, et d’ASS grade supérieur

Grade d’ASS Principale : taux 14%

Pour 2019 :

  • 78  agents promouvables : 7 au MEAE, 53 au MAS, 14 à l’agriculture, 3 à la CDC, 1 à la Culture.
  • 40 agents proposés : 25 au MAS, 7 au MEAE, 5 à l’agriculture, 2 à la CDC et 1 à la Culture
  • 10 agents promus : 1 au MEAE, 7 au MAS, 2 à l’agriculture.

Pour 2020 :

  • 68 agents promouvables : 6 au MEAE, 46 au MAS, 12 à l’agriculture, 1 à la culture, 3 à la CDC 
  • 40 agents proposés : 6 pour le MEAE, 25 au MAS, 5 à l’agriculture, 1 à la culture, 2 à la CDC ;
  • 10 agents promus : 1 au MEAE, 6 au MAS, 1 CDC et 2 à l’agriculture.


Grade d’ASS classe supérieure : taux 10%


Pour 2019 :

  • 25  agents promouvables : 6 au MEAE, 14 au MAS, 2 à l’Agriculture, 3 à la CDC.
  • 19 agents proposés : 8 au MAS, 6 au MEAE, 2 à l’agriculture, 3 à la CDC et 0 à la Culture ;
  • 2 agents promus : 1 au MAS et 1 à l’agriculture.

Pour 2020 :

  • 23  agents promouvables : 6 au MEAE, 13 au MAS, 1 à l’Agriculture, 3 à la CDC.
  • 17 agents proposés : 7 au MAS, 6 au MEAE, 1 à l’agriculture, 3 à la CDC et 0 à la Culture ;
  • 2 agents promus : 1 au MAS et 1 au MEAE.