Intérieur - 6 janvier 2022 - Tract : Outremer, un début 2022 difficile !

Publié le 06/01/2022

Les agents des préfectures de l’Outremer sont durement touchés par la crise sanitaire : il serait temps que l’administration reconnaisse leurs difficultés et leur engagement. L'état d'urgence

L'état d'urgence s'élargit en Outremer

  • La Guadeloupe, la Guyane, Mayotte, Saint-Martin et Saint-Barthélémy sont placées en état d’urgence à compter du 5 janvier 2022 comme la Réunion et la Martinique le sont depuis le 27 décembre dernier.
  • Le décret précise que les préfets peuvent prendre des mesures d’interdiction de déplacement hors du domicile avec toutes les difficultés que cela emporte pour les agents.

La CFDT est aux côtés des agents

  • La CFDT soutient les agents des préfectures et des sous-préfectures d’Outremer très impliqués dans l’exercice de leurs missions et fortement impactés dans leur vie quotidienne par cette crise sanitaire.
  • La CFDT veillera à ce que l’administration tienne compte de leurs difficultés dans leur entretien professionnel.
  • La CFDT demande à l’administration de valoriser leur engagement en augmentant le complément individuel d’activité de tous les agents.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS