La CFDT première organisation syndicale du ministère des Affaires Etrangères

Publié le 16/07/2010 à 00H00
Avec plus de 41 % des suffrages exprimés aux élections professionnelles du 7 juillet 2010 au Ministère des Affaires Etrangères, la CFDT améliore de plus de 6 points son score de 2006, et obtient un neuvième siège au Comité Technique Ministrériel.

La CFDT première organisation syndicale du ministère des Affaires Etrangères
La CFDT première organisation syndicale du ministère des Affaires Etrangères
Avec plus de 41 % des suffrages exprimés aux élections professionnelles du 7 juillet 2010 au Ministère des Affaires Etrangères, la CFDT améliore de plus de 6 points son score de 2006, et obtient un neuvième siège au Comité Technique Ministrériel.

 

Election du 7 juillet au CTPM du MAE
participation en baisse mais succès historique pour la CFDT
 
Le faible taux de participation est une mauvaise surprise : le 7 juillet, à peine 42 % des électeurs se sont exprimés.
Pourtant nos collègues s’étaient déplacés massivement pour les élections du dialogue social dans les postes, en 2009 (74 %). La participation aux élections en CAP est très élevée (76 % pour les 7 élections organisées en 2008 et 2009). L’élection au CTPS nantais, en mai dernier, avait mobilisé 64 % des électeurs.
A l’évidence, la majorité des agents est donc attentive aux enjeux locaux (DSP et CTP nantais) et aux questions individuelles (CCL pour les recrutés locaux, CAP pour les fonctionnaires) mais doute de l’utilité du CTPM. A nous, syndicats et administration, de démontrer maintenant que ce comité n’est pas une chambre d’enregistrement. La loi sur la rénovation du dialogue social dans la fonction publique, votée le 6 juillet dernier et qui prendra effet très progressivement, devrait nous y aider.
 
Ceci dit, la CFDT ne boude pas son plaisir !
Avec plus de 41 % des suffrages exprimés, nous améliorons de plus de 6 points notre score de 2006, et nous obtenons un neuvième siège au CTPM.
 
Le conseil syndical CFDT-MAE, réuni dès le 8 juillet, a désigné ses 18 représentants au CTPM et a décidé d’adresser le message suivant aux électeurs :
 
'Un grand merci, évidemment, aux 3.000 collègues qui nous ont renouvelé leur confiance et ont confirmé notre place de syndicat majoritaire. Cette mobilisation des agents autour des thématiques que nous traitons - effets désastreux de la RGPP et démantèlement progressif du MAEE, souffrance au travail, précarité des recrutés locaux, paupérisation des corps de catégorie C, etc -  nous oblige. La longue parenthèse - pour ne pas dire la mise en sommeil - du dialogue social pour cause d’élections, doit être vite refermée  Dès la rentrée de septembre, les militants de la CFDT préciseront leur plan de travail pour la mandature 2010-2013 et rencontreront le secrétaire général du quai d’Orsay. Dès le CTPM des 27 et 28 octobre nous remettrons sur la table les dossiers « embourbés » depuis six mois, tels que les permanences et astreintes dans les postes, l’avenir des CDI Dutreil, la protection des élus en CCL… '
 
Le reste du paysage syndical est peu modifié, à deux exceptions notables : l’USASCC, dont le fond de commerce corporatiste ne séduit plus grand monde, perd la moitié de son électorat et les deux tiers de ses sièges ; la CFTC, absente depuis 20 ans, fait un retour remarqué au MAEE, sur des thématiques assez proches des nôtres. Un peu d’émulation au CTPM et dans les réunions de dialogue social ne nuira pas…
 
 
 04-mai-06
08-juil-10
 
Suffrages
%
Sièges
Suffrages
%
Sièges
CFDT
3 428
35,1%
8
3 084
41,4%
9
ASAM
1 795
18,4%
4
1 314
17,6%
4
CGT
1 568
16,1%
3
1 206
16,2%
3
USASCC
1 362
13,9%
3
567
7,6%
1
FO
818
8,4%
1
524
7,0%
1
FSU
576
5,9%
1
383
5,1%
1
Liste d'U.
219
2,2%
0
 -
CFTC
372
5,0%
1
Total
9 766
100%
20
7 450
100%
20
 
Titulaires                                                        Suppléants
Galina Bojkova (Moscou)                              Eufrozina Baïtan (Bucarest)
Nathalie Berthy (Fès)                                     Brigitte Mathieu-Gaillard (Nantes)
Anne Colomb (Paris)                                     Virginie Liang (Paris)
Brigitte de Oliveira (Nantes)                         Thierry Duboc (Paris)
Olivier Da Silva (Madrid)                               Arnaud Le Masson (Nantes)
Jean-Pierre Farjon (Paris)                            Jacques-Yves Raimbault (Tunis)
Olivier Guyonneau (Mexico)                         Franck Ristori (Paris)
Sylvain Itté (Sao Paulo)                                 Bertrand Pigeon (Paris)
Patrice Servantie (San Francisco)               Olivier Esposito (Paris)