La CFDT s’engage pour la culture en France - Communiqué de presse du 26 mai 2020

Publié le 26/05/2020

Structure du secteur, sécurisation des parcours, protection sociale...

La crise sanitaire a montré au grand jour que l’écosystème de la culture en France, vecteur essentiel de cohésion sociale et territoriale, reposait sur la précarité et les carences généralisées en matière sociale et de protection des parcours professionnels.

La CFDT fait le constat que cette précarité est le reflet de l’absence de politique culturelle nationale structurée et assumée depuis plus de trente ans. Une politique culturelle n’existe que lorsqu’elle se donne des perspectives reposant sur des moyens humains et financiers pérennes, sur des dispositions économiques et sociales adaptées.

Une véritable politique culturelle ne doit pas se contenter de discours, elle repose sur des actes. Sans concertation avec le ministre de tutelle ni avec les organisations patronales et syndicales représentatives, le président de la République a évoqué des pistes afin de minimiser les effets des mesures prises pour faire face à la situation sanitaire. Cette parole présidentielle doit maintenant se traduire en actes concrets, à même de prendre en compte la diversité des situations des secteurs concernés, des territoires et des personnes. Un regard particulier doit être porté dans la durée envers les structures les plus fragiles qui assurent pourtant dans les villes, les quartiers ou les campagnes, une action de cohésion sociale.

Au-delà des drames humains et des catastrophes économiques et sociales que cette crise sanitaire engendre pour des dizaines de milliers de travailleurs et structures, il convient d’initier la mise en place de dispositifs simples, équitables et responsables à même de constituer un socle solide et pérenne à la culture en France. Qu’il s’agisse de la structuration du ministère, des aides de l’État, d’articulation avec les collectivités territoriales, de responsabilité sociétale des entreprises, de protection sociale et économique (assurance chômage, santé, activité partielle), ou de sécurisation des parcours professionnels de l’ensemble des personnes qui contribuent par leur travail à ce secteur, la CFDT considère qu’il est temps d’agir afin de consolider l’activité culturelle, essentielle à nos vies et vecteur incontournable de la cohésion sociale.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS