La fédération Interco CFDT demande avec insistance la réunion de la commission consultative des polices municipales (CCPM)

Publié le 04/06/2020

Communiqué de presse du 4 juin 2020

La CCPM ne s’est pas réunie depuis bientôt onze mois, c’était le 9 juillet dernier.

Interco CFDT a interpellé dès le 13 mai Christian Estrosi, son président, afin qu’il réunisse au plus vite les membres de la commission pour faire le bilan de l’engagement sans faille des policiers municipaux au plus fort de la crise.

Il est urgent que les représentants des policiers municipaux puissent faire une évaluation partagée de ces dernières semaines avec les élus locaux et les représentants de l'État.

Il est tout aussi important qu’ils puissent échanger sur les défis à relever au cours de cette reprise d’activité et ce, au-delà de la reconnaissance de leur engagement sans faille, par une amélioration des conditions d’exercice des missions et de leur rémunération. Dès aujourd’hui, il nous faut tirer des enseignements de cette crise et enrichir la rédaction du livre blanc de la sécurité en cours.

Pourquoi il y a urgence à réunir la CCPM

Les policiers municipaux sollicités lors du contrôle généralisé des déplacements de la population, ont prouvé chaque jour leur capacité d’action, assurant avec professionnalisme un lien social avec les plus vulnérables, que ce soit en métropole ou dans les territoires ultramarins. Aujourd’hui, ils assurent le respect des règles de distanciation sociale et l’obligation du port du masque dans les transports publics. Les agressions se sont aussi hélas multipliées. A Mayotte, où la délinquance est hors de contrôle, ils subissent de plein fouet cette crise sanitaire. Lundi même c’est le poste de police municipale de Clichy-la-Garenne qui a été pris pour cible par des manifestants.

La reconnaissance des employeurs et de l’État vis-à-vis de celles et ceux qui sont au service de tous ne saurait être optionnelle. Philippe Laurent, président du conseil supérieur de la fonction publique territoriale, a lui aussi estimé utile la réunion de cette commission.

Interco CFDT défendra ce point de vue lors de cette réunion

Il faut dès maintenant reconnaître l’engagement de tous les policiers municipaux et ASVP qui ont risqué leur santé en travaillant en présentiel, sans toujours avoir les protections adéquates en temps et en heure.

Dans la période de crise sanitaire que nous connaissons, cette réunion de la CCPM doit être le symbole de la reconnaissance inconditionnelle des employeurs et de l’État vis-à-vis des policiers municipaux.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS