La fédération Interco-CFDT exprime sa solidarité avec le peuple et les syndicats norvégiens.

Publié le 25/07/2011
A la suite du drame épouvantable que vient de subir la peuple norvégien qui a subi un attentat touchant le siège du gouvernement et le massacre d'une centaine de jeunes réunis par le parti travailliste, la fédération exprime sa consternation, sa solidarité et forme le voeu que la Norvège défende son modèle démocratique quoiqu'il advienne.

La fédération Interco-CFDT exprime sa solidarité avec le peuple et les syndicats norvégiens.
La fédération Interco-CFDT exprime sa solidarité avec le peuple et les syndicats norvégiens.
A la suite du drame épouvantable que vient de subir la peuple norvégien qui a subi un attentat touchant le siège du gouvernement et le massacre d'une centaine de jeunes réunis par le parti travailliste, la fédération exprime sa consternation, sa solidarité et forme le voeu que la Norvège défende son modèle démocratique quoiqu'il advienne.

Message adressé ce jour aux organisations syndicales norvégienne

Norwegian Civil Service Union
Norwegian Public Sector Trade Union
 Norwegian Union of Municipal and General employees – Farforbundet

Chers amis et chers collègues,

Nous avons été particulièrement choqués et consternés par l'horrible et inacceptable attentat que votre pays a subi vendredi dernier.
Nous tenons, dans ces circonstances dramatiques, à apporter au peuple norvégien, à travers vous, notre soutien et notre solidarité.
Ces évènements dramatiques nous rappellent à encore plus de vigilance contre le développement de thèses extrémistes et nous donnent le devoir d'agir dans un cadre national, européen, voire, mondial.
Cette tragédie appellera probablement à des remises en question dans votre organisation sociale mais le message que nous aimerions vous transmettre c'est de préserver l'ouverture et la tolérance qui caractérise votre modèle social et qui, selon nous, est le meilleur rempart contre la barbarie.
 
Avec notre amitié
Marie Odiel ESCH
Secrétaire Générale
 
 
Dear friends and colleagues

We were particularly shocked and dismayed by the horrible and unacceptable attack that your country has suffered last Friday.
We would, in these dramatic circumstances, to bring to the Norwegian people, through you, our support and solidarity.

These tragic events remind us even more vigilant against the development of theses extremists and give us a duty to act in a national, European and even global level.

This tragedy is likely to call into question your social organization, but the message we would like to send it is to preserve the openness and tolerance that characterizes your social model which we believe is the best defense against barbarism

with our friendship
Marie Odile ESCH
General Secretary