La Loi NOTRe votée : la CFDT pose ses exigences d'un dialogue social effectif

Publié le 19/07/2015 à 07H06
La Loi NOTRe vient d'être votée. Sa mise en oeuvre nécessite un dialogue social renforcé de la part des employeurs publics.

Avec ces deux tracts, la Fédération Interco CFDT énonce que la mise en oeuvre de la réforme territoriale de la République impose, de la part des employeurs publics, un engagement volontariste pour un dialogue social de qualité avant et pendant toute réorganisation.