Maintien de la catégorie active des éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse

Publié le 19/09/2018

Signez la pétition en ligne !

L'Interco CFDT a lancé une pétition en ligne pour maintenir la catégorie active aux éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse, pour leur permettre de faire valoir leur droits à retraite entre 57 et 62 ans (sans décote à 62 ans).
De plus, nous demandons le maintien de la prise en compte de la pénibilité.

Adressée au Premier ministre, nous vous invitons à signer cette pétition : https://bit.ly/2MQdGyS

 

Monsieur le Premier Ministre,

La fédération Interco CFDT demande le maintien de la prise en compte de la pénibilité et de la catégorie active pour les éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse.

L’absence, en cette période, dans la fonction publique d’une politique globale de prévention et de prise en compte de la pénibilité, au regard de l’implication des personnels exposés tant à des facteurs de pénibilité, reconnus, pour certains au niveau européen, qu’au risque d’agression et de violence rendu bien visible dans les bilans sociaux successifs, détermine notre demande.

Les éducateurs exercent un métier comportant des pénibilités objectives qui continuent d’exister lors de leur passage en catégorie A. La perte de la catégorie active jouerait en défaveur d’agents cumulant le risque physique, les conséquences du stress, des horaires décalés et pour certains, du travail de nuit ou de la pénibilité propre au milieu carcéral.

Nous demandons le maintien du dispositif existant à leur égard, la catégorie active ayant été maintenue lors du passage en catégorie A à d’autres corps à pénibilité reconnue, comme les sages-femmes.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Premier Ministre, l'expression de notre très haute considération.