Où est la politique sanitaire du ministère de la Justice ?

Publié le 11/03/2020

Lettre ouverte à Madame la Ministre de la Justice 

Madame la Ministre,

Vendôme est-il sous cloche, en quatorzaine ?

Depuis plusieurs semaines désormais les alertes sanitaires liées au coronavirus sont clairement audibles de tous ... Sauf du ministère de la Justice !
Vos communications sont résiduelles et bien loin des mesures d'ampleur à mettre en place.

Diffuser des consignes pour aller chercher du gel hydro alcoolique et des essuie-mains en papier en pleine pénurie ...
De qui se moque-t-on ? Où sont les stocks sanitaires ministériels dont notre service public devrait être doté ?
Diffuser des consignes sur le lavage des mains alors qu'à de nombreux endroits les marchés de nettoyage dysfonctionnent est-ce sérieux ?

Ne nous assurez pas une nouvelle fois de votre soutien, car ce qu'il faut ce sont des mesures efficaces et concrètes !

Le télétravail entend-on dans les médias ...
Encore faudrait-il que notre ministère y ait mis les moyens !
Expliquez-nous les refus en nombre et quasi systématiques par endroit. Quand abandonnerez-vous l'idéologie du présentéisme ?
Si le ministère de la justice l'avait voulu de nombreux collègues volontaires pourraient maintenir un service public de qualité tout en préservant leur santé.

Mais la santé des agents, leurs conditions de travail ne sont pas au coeur de vos préoccupations. Vous n'avez siégé à aucun CHSCT ministériel alors que vous devriez le présider.

Et hier l'abandon est confirmé par l'annonce du Premier ministre :
Afin de maintenir la tenue des élections municipales les citoyens sont appelés à recourir massivement au vote par procuration. Ils sont donc clairement dirigés vers nos tribunaux qui ne sont absolument pas en état de faire face à une crise sanitaire.

L'administration employeur que vous représentez est responsable de la santé des agents. Pourtant nous ne vous avons pas entendue vous élever contre une telle décision.

Une fois de plus silence radio...