PLAN POUR LE GRAND ÂGE ET L’AUTONOMIE : RELEVER LE DÉFI DE L'ALLONGEMENT DE LA VIE !

Publié le 31/05/2018

La ministre des solidarités et de la santé a présenté un plan pour le grand âge et l’autonomie.

La feuille de route annoncée par la ministre donne des éléments de réponse attendus.

La CFDT dénonce en effet depuis longtemps l’organisation et les conditions de travail inacceptables dans ce secteur, qui ne permettent pas d’accompagner dignement nos anciens pour cette dernière partie de leur vie. De fortes mobilisations professionnelles mais aussi des familles et des retraités ont permis l’interpellation de la ministre avec des propositions CFDT précises.

La CFDT salue les mesures qui vont bien au-delà des premières annonces de l’automne et qui notamment actent la nécessité de mieux prendre en compte les conditions de travail dans les établissements, comme de mieux reconnaitre le travail de tous les personnels. L’attention portée tout particulièrement à la situation des aides-soignants et des auxilaires de vie était une demande de la CFDT, pour reconnaitre leur engagement et leur professionnalité dans la prise en charge quotidienne de nos ainés. Il faut toutefois prendre en compte l’ensemble du secteur, et notamment le maintien à domicile pour permettre vraiment des choix de vie.

Les annonces de financement complémentaire pour les établissements, vont aussi en partie soulager la crise aigüe qu’ils traversent même si un financement plus important est à consolider. Nous le savons, l’allongement de la durée de la vie s’inscrit dans une tendance longue et appelle des mesures et un financement plus structurels.

L’organisation du système de soin, et notamment, de la prévention comme de la continuité des soins sur tout le territoire font partie des conditions indispensables à garantir pour permettre un accompagnement des personnes sur tout leur parcours de vie. Le rôle des Conseils Départementaux, leur implication dans une prise en charge de qualité qui permette le maintien dans l’autonomie devront être renforcés, en luttant contre les inégalités territoriales.

La Ministre a annoncé le lancement d’un débat associant l’ensemble des acteurs et des citoyens pour relever ce défi, que des mesures de court terme ne permettent pas d’assurer. La CFDT rappelle son attachement à voir concrétiser le deuxième volet de la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, et appelle à un investissement fort de la société tout entière, basé sur la solidarité et la cohésion sociale.

La CFDT prendra toute sa part dans ce débat et sera porteuse de propositions.