Racisme et violences policières : la fédération Interco CFDT est lucide

Publié le 09/06/2020

Communiqué de presse du 9 juin 2020

Ces derniers jours, de nombreuses manifestations ont été organisées pour lutter contre le racisme et les violences policières.

Avec toute la CFDT, la fédération Interco et ses syndicats ALTERNATIVE Police et SCSI[1] sont engagés dans la lutte contre le racisme et toute forme de discrimination et ne seront jamais dans le déni.

La fédération Interco CFDT a conscience que des problèmes existent au sein de la police. Mais les faits rapportés de comportement individuel ne doivent pas jeter l’opprobre sur toute une institution et sur l’ensemble des agents qui compose la Police nationale.

Elle n’a aucune complaisance sur ces faits qui doivent, dès lors qu’ils sont avérés, faire l’objet de sanctions comme c’est d’ailleurs déjà le cas.

La fédération Interco CFDT refuse pour autant d’occulter la difficulté croissante du travail des policiers confrontés aux agressions et aux insultes, notamment parce qu’ils n’interviennent plus qu’en opérations de répression dans certains quartiers délaissés de France.

Elle affirme que la Police nationale ne pourra régler ces difficultés à elle seule et que pour réinstaller un véritable lien de confiance entre elle et la population, de véritables politique de la ville et politique sociale sont indispensables dans ces quartiers pour éradiquer ce sentiment d’être des citoyens de seconde zone abandonnés par l’État.

Enfin, la fédération Interco CFDT réaffirme la nécessité de renforcer la formation continue dans la Police nationale mise à mal depuis bien trop longtemps.

 

[1] Syndicat des Cadres de la Sécurité Intérieure

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS