Un « chantier » concours à ouvrir au CSFPT

Publié le 14/04/2021

Communiqué de presse d'Interco CFDT du 14 avril 2021

Priorité 1 : ne pas pénaliser les candidats et les stagiaires

La séance du 14 avril du conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) a été l’occasion de réaffirmer l’enjeu majeur de reconnaissance des aides à domicile qui doivent aussi être prises en compte dans le cadre des suites du Ségur de la santé.

La reconnaissance des aides à domicile ? Un enjeu de société que nous réaffirmons ! En cette séance du CSFPT, la crise sanitaire était encore l'objet des préoccupations. Il a été fortement et unanimement rappelé que les employeurs comme les représentants des personnels territoriaux se sont prononcés pour un positionnement du CSFPT par rapport au complément de traitement indiciaire (CTI) et des primes à verser aux aides à domicile plutôt que d'oublier ces personnels essentiels de notre tissu social, des femmes majoritairement, dans le système de revalorisation prévu par le Ségur de la santé.

Ce préalable établi, le premier texte sur la formation d'intégration prévoit l'allongement du délai pour finaliser la formation sans pour autant bloquer les titularisations. La CFDT se félicite de l'intégration de l'amendement qu'elle portait avec l'ensemble des représentants sur le report de la date à octobre de cette année.
En effet, la formation est non seulement le vecteur d'une reprise réussie, mais surtout nécessaire à la bonne évolution et adaptation des personnels au contexte et aux nombreuses modifications des politiques publiques à mener dans les prochains mois.

Le deuxième texte porte sur l'adaptation d'un concours des caporaux de sapeurs-pompiers professionnels en raison du grand nombre de candidats inscrits. Soucieuse de permettre enfin l’organisation de ce concours pour répondre à l’attente des candidats, la CFDT a voté pour le texte tout en déplorant la trop faible fréquence de ce concours. Les échanges sur la nature des épreuves, la composition des jurys, les modalités d’organisation… ont à nouveau démontré la nécessité de redonner de la lisibilité et de la cohérence aux concours de la fonction publique territoriale. Pour la CFDT, la sortie de crise doit pouvoir s'accompagner d'une véritable réflexion sur l'ouverture aux publics les plus éloignés du système classique des concours, la reconnaissance des compétences acquises au cours de l'expérience professionnelle et permettre de répondre aux situations exceptionnelles.

Notre organisation a une fois de plus rappelé l’engagement pris par le CSFPT à la demande des organisations syndicales de mettre en place un chantier « concours », pour une remise à plat, et non pas au coup par coup, de l’organisation de ceux-ci.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS