Journée internationale pour les droits des femmes - Pour l’égalité professionnelle : assez d’affichage, du concret !

Publié le 04/03/2021

Ce communiqué de presse de la fédération Interco CFDT appelle le gouvernement et les employeurs territoriaux à verser dans un fonds dédié les amendes payées par les collectivités qui ne procèdent pas à des nominations équilibrées.

JOURNÉE INTERNATIONALE POUR LES DROITS DES FEMMES
Pour l’égalité professionnelle : assez d’affichage, du concret !

Le 8 mars c’est la Journée internationale des droits des femmes. C’est le moment des grandes annonces et c’est le moment qu’a choisi la CFDT pour dénoncer le manque d’efficacité du gouvernement et des employeurs territoriaux à verser dans un fonds dédié les amendes payées par les collectivités.

IL N’Y A TOUJOURS PAS DE FONDS "ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE" DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE !

L’accord relatif à l’égalité entre les femmes et les hommes dans la fonction publique a été signé le 30 novembre 2018. Il instaure un fonds dans les trois fonctions publiques pour "cofinancer des projets portés par les administrations de l’État et leurs établissements publics, afin de diffuser plus largement une culture de l’égalité, de favoriser l’égal accès aux responsabilités professionnelles, ou bien encore de prévenir les violences sexuelles et sexistes". Ce fonds existe à l’État mais pas dans la FPT.

Pas de fonds ! Pas d’actions !

Les amendes collectées ne sont donc pas utilisées ; elles sont versées au budget global de l’État. Elles ne servent pas à soutenir des actions en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

« Depuis deux ans, Interco CFDT insiste auprès des employeurs territoriaux et de la ministre de la fonction publique pour que le montant des contributions versées par les collectivités, qui s’élèvent à plus de deux millions d’euros par an selon la DGCL, soit, dès cette année, affecté à des démarches de sensibilisation, de formation et à des actions concrètes pour faire réellement progresser l’égalité entre les femmes et les hommes dans les collectivités » indique Claire Le Calonnec, secrétaire générale d’Interco CFDT.

L’objectif d’égalité femmes hommes est encore loin d’être atteint : égalité salariale, égalité d’accès à la formation, égalité d’avancement et de promotion, articulation des temps professionnels et personnels, reconnaissance et la prévention des violences… Pour la FPT, il est désormais urgent que les services de l’État, les employeurs territoriaux et le CNFPT aboutissent pour enfin utiliser ces contributions à bon escient, avec un dispositif paritaire et transparent qui permettra des appels à projets innovants et diffusant une véritable culture de l’égalité dans la FPT.

LES PLANS POUR L’EGALITE PROFESSIONNELLE : UN AUTRE DISPOSITIF D’AFFICHAGE ?

Combien de ces plans ont été signés, combien sont en cours de négociations avec les représentants du personnel ? La CFDT demande au Gouvernement de faire appliquer ces mesures rapidement et de faire le nécessaire pour appliquer les sanctions prévues par les textes pour les ministères et les collectivités de plus de 20 000 habitants qui n’auraient pas élaboré ces plans.