Refonte des diplômes du travail social : les objections de la CFDT

Publié le 09/03/2015 à 13H25
La CFDT l’a affirmé sans ambiguïté dans sa déclaration à la CPC du 15 décembre 2014 : nous ne sommes pas d’accord avec des propositions du rapport de sa commission "métiers et complémentarités".

Depuis 2 ans la Commission Professionnelle Consultative (CPC) du Travail Social et de l’Intervention Sociale et en 2014 son groupe de travail « Métiers et complémentarités » commun avec les États Généraux du Travail Social, produisent des rapports et font des propositions sur les évolutions du contenu des diplômes. 

La CFDT l’a affirmé sans ambiguïté dans sa déclaration à la CPC du 15 décembre 2014 : nous ne sommes pas d’accord avec des propositions de ce rapport.

Extraits de la déclaration CFDT : 

« … ne nous trompons pas il ne s’agit pas de réformer, de faire évoluer, d’adapter, de rénover, moderniser… les approches d’un travail social qui ne seraient plus adaptées….

il s’agit bien, dans ce plan d’action, de refonder, c'est-à-dire de faire fondre l’existant, faire fondre la matière dite « première » qui, pourtant, restait encore à définir… »

OUI, le contenu des 14 diplômes « historiques » au Code de l’Action Sociale peut évoluer ;
NON, les diplômes d’Etat du Travail Social : ASS- ES- CESF- ETS- EJE- TISF-ME-AMP-AF-AVS…ne doivent pas disparaître.

OUI, il faut réaffirmer, voir redéfinir, le sens du travail social dans une société en crise où beaucoup se sentent exclus ;
NON à un travail social distributif de dispositifs, laissant de coté l’accompagnement et l’aide à la personne et aux familles.

OUI à un rapprochement dans le contenu des diplômes – notion de tronc commun – et leur intégration dans le LMD ;
NON à 1 seul diplôme générique par Niveau V, IV, III, II, où les cœurs de métiers disparaissent. ASS – ES – CESF – ETS – ME – EJE- TISF- AMP-AF-AVS … que restera-t-il de vos identités et complémentarités professionnelles si le contenu spécifique de votre diplôme n’existe plus ?

Ce projet de la Direction Générale de la Cohésion Sociale n’est pas à la hauteur des enjeux actuels du travail social, ni de l’évolution des professions et des diplômes d’Etat du travail social.

La CFDT le revendique : le travail social a besoin de professionnels ayant des formations, des approches différentes et complémentaires.

OUI, la diversité des métiers et des diplômes est une réelle plus-value dans le travail social aujourd’hui.

La CFDT Interco a exprimé clairement ses réflexions et revendications sur la reconnaissance des diplômes dans une plaquette concernant les Travailleurs sociaux en 2014.

À lire sur : http://fr.calameo.com/read/00134129453e670a372ab

La CFDT a voté CONTRE le rapport présenté à la CPC le 15 décembre 2014 et a été la seule organisation syndicale à voter contre le rapport d’étape présenté à la CPC en mars 2014 !

La Fédération CFDT Interco poursuit son travail d’analyse des rapports et des différentes productions ministérielles afin de préciser ses propositions pour un travail social rénové, reconnu à sa juste place dans le service public, avec des professionnels bien formés au service des personnes et des familles.

Paris le 02/03/2015

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS