Communiqué CFDT-Interco après l'accident survenu aux pompiers de Digne Les Bains .

Publié le 05/11/2012 à 00H00 (mis à jour le 21/11/2012 à 15H36)
Après le drame de Digne les Bains du samedi 3 novembre qui a vu le décès de deux sapeurs-pompiers dont un jeune mineur, la CFDT-Interco s'associe au deuil des familles et interpelle les pouvoirs publics.

Communiqué CFDT-Interco après l'accident survenu aux pompiers de Digne Les Bains .
Communiqué CFDT-Interco après l'accident survenu aux pompiers de Digne Les Bains .
Après le drame de Digne les Bains du samedi 3 novembre qui a vu le décès de deux sapeurs-pompiers dont un jeune mineur, la CFDT-Interco s'associe au deuil des familles et interpelle les pouvoirs publics.

 Communiqué de presse

Paris le 4 novembre 2012

 

La CFDT s'associe à la tristesse des familles suite au drame survenu lors de l'intervention courageuse des pompiers de Digne Les Bains le samedi 3 novembre 2012 et à la perte tragique d'un sapeur pompier professionnel de 35 ans et d'un sapeur pompier volontaire de 16 ans et demi.

Face à ce drame qui touche deux sapeur-pompiers mais surtout et pour la première fois un pompier mineur en intervention, la CFDT souhaite, comme elle l'avait déjà fait auparavant, alerter les représentants de l'état et des collectivités territoriales.
En effet, trop de mineurs sont utilisés au sein des SDIS comme s'ils étaient des pompiers aguerris pour pallier les manques réels de pompiers qu'ils soient professionnels ou volontaires. 

Assurer la mission de lutte contre l'incendie et de secours à personne est en France une mission dévolue historiquement tant à des sapeurs pompiers volontaires que professionnels.
Ces pompiers volontaires ne subissent pas à ce jour et ce par un choix politique, économique, social et lobbyiste les règles de tout travailleur de France ou d'Europe, qu'ils soient majeurs ou mineurs.

Nous demandons que tout pompier qui intervient, quelque soit la mission, soit majeur.
Nous souhaitons également que se généralisent et s'officialisent les formations théoriques et pratiques face aux phénomènes thermiques appelés Flashover et Bakdraft.

Fin du communiqué