Communiqué CFDT-Interco suite à la réunion du CSFPT du 6 juillet 2016

Publié le 06/07/2016 à 10H17
Au CSFPT de ce jour, la CFDT fait des propositions concrètes et réalistes pour l’avenir de la fonction publique et des agents territoriaux. En particulier pour valoriser le cadre d’emplois des agents de maîtrise et faire que les 65000 agents en bénéficient au plus vite. La délégation a aussi fait part des 12 propositions d’Interco CFDT dans sa contribution au livre blanc « demain, la fonction publique territoriale ».

Pourquoi la CFDT ne revendique pas la catégorie B pour le cadre d’emplois agents de maîtrise ? Dans sa déclaration liminaire à l’examen du projet de texte relatifs  au cadres d’emplois des agents de maîtrise, la CFDT explique sa position. Elle consiste à préférer permettre aux 65000 agents de maîtrise d’avoir un déroulement de carrière fortement valorisé plutôt qu’un hypothétique passage en B qui ne concernerait qu’une partie des agents et n’apporterait rien aux autres, sinon rancœur et frustration. C’est ainsi que la CFDT a obtenu des échelles indiciaires fortement revalorisées qui distinguent vraiment l’agent de maîtrise de l’adjoint technique et permet d’accéder à des indices équivalents au premier grade de catégorie B. De plus les durées de carrière pour accéder aux grades supérieurs ont été fortement revues à la baisse.

Pour conclure la CFDT a réclamé l’accès à ce cadre d’emplois revalorisé pour les actuels ATTEE et pour les cadres d’emplois fortement féminisés en particulier les Atsem, agents sociaux, auxiliaires de puériculture et de soins qui n’ont pas de promotion possible en catégorie B.

Pourquoi la CFDT s’est abstenue lors du vote sur le livre blanc « demain la fonction publique territoriale » ?

Dans sa déclarationla CFDT a d’abord salué l’initiative du Président d’avoir voulu réaliser un bilan de l’activité du CSFPT et ouvrir des perspectives pour l’avenir de la fonction publique territoriale. Sauf que la démarche est restée au milieu du gué.  Fruit d’un consensus minimal, ce livre blanc dresse des constats et ouvre avec prudence quelques axes de réflexion. La CFDT aurait souhaité aller plus loin, débattre de visions de l'avenir et en faire émerger des pistes de réflexion constructives et ambitieuses face aux défis que les services publics locaux devront relever demain sur les territoires.  Interco CFDT a donc fait le choix d’axer sa  contribution sur des propositions concrètes sur deux thèmes prioritaires : le dialogue social et la formation. Dans ce contexte de forts changements il faut créer les conditions pour plus d’égalité et de portabilité des droits pour les agents, faciliter les reconversions subies ou choisies et les mobilités. A la CFDT nous sommes pour un cadre statutaire rénové qui garantisse les droits aux agents et  simplifie la tâche des services de Ressources Humaines. Que ceux-ci puissent jouer complètement leur rôle en matière d’accompagnement aux changements, de développement des compétences individuelles et collectives,  de qualité de vie au travail et  de qualité du dialogue social.

 

Livre blanc « Demain, la fonction  publique territoriale »

Les 12 propositions d’Interco CFDT

 1 

 Mieux écouter les agents pour une meilleure qualité de la vie au travail et du service public

 2 

 Organiser un réel droit à une 2ème carrière et à la formation tout au long de la vie

 3 

 Engager des démarches de GPEC territoriale

 4 

 Simplifier et adapter les cadres d’emplois pour faciliter les évolutions et mobilités professionnelles ou géographiques

 5 

 Diversifier et professionnaliser les recrutements

 6 

 Définir un socle commun de compléments de rémunération

 7 

 Travailler à une réelle effectivité des droits pour tous les agents

 8 

 Organiser le dialogue social en amont des réorganisations

 9 

 Créer un droit à l’expertise économique pour les représentants des agents

10 

 Bâtir des chartes du dialogue social et de reconnaissance des parcours syndicaux

11

 Initier des négociations bipartites pour des accords avec traduction législative

12 

 Le CSFPT exemplaire en matière de représentativité et d’égalité femmes-hommes

 

Documents annexes :

1 – Déclaration liminaire
2 – Contribution CFDT au livre blanc

Contact presse :

Véronique Sauvage, secrétaire fédérale Interco CFDT 01 56 41 52 52 / 06 27 39 00 56
Olivier Frézel, secrétaire fédéral Interco CFDT 01 56 41 52 81 / 06 18 62 33 59