Communiqué de presse CFDT-Police du 12/05/11 à propos de sécurité routière

Publié le 12/05/2011 (mis à jour le 16/05/2011)
La police CFDT attribue une mention passable aux mesures édictées par le comité interministériel de la sécurité routière qui ne reposent que sur la sanction au détriment de mesures de prévention, d'aménagement routier et de surveillance active également propres à faire diminuer le nombre d'accidents et de victimes de la route.

Communiqué de presse CFDT-Police du 12/05/11 à propos de sécurité routière
Communiqué de presse CFDT-Police du 12/05/11 à propos de sécurité routière
La police CFDT attribue une mention passable aux mesures édictées par le comité interministériel de la sécurité routière qui ne reposent que sur la sanction au détriment de mesures de prévention, d'aménagement routier et de surveillance active également propres à faire diminuer le nombre d'accidents et de victimes de la route.

Communiqué

MESURES GOUVERNEMENTALES POUR LA SECURITE ROUTIERE : Mention passable...

 
Face à la recrudescence du nombre de tués sur les routes, le comité interministériel de la sécurité routière s’est réuni le 11 mai 2011 afin de remédier à cette hausse.
 
Au menu : suppression des panneaux signalant la présence des radars fixes, retrait d’un point supplémentaire sur le permis pour l’usage du téléphone portable au volant, retrait supplémentaire de 2 points pour la conduite sous l’empire d’un état alcoolique, interdiction de s’équiper d’un avertisseur de radars, gilet réfléchissant obligatoire pour les conducteurs de deux roues...etc. L’ensemble de ces mesures devraient être appliquées à partir de septembre prochain.
 
Les mesures sont quasi exclusivement répressives. Quid des mesures de prévention et de sensibilisation auprès des usagers et futurs usagers de la route (collégiens et lycéens)?
 
La CFDT Police estime que l’emplacement de nombreux radars fixes doit être revu. En effet, bon nombre sont situés dans des lieux très peu accidentogènes et/ou dans des lignes droites. Et il n’y a rien de plus rageant pour un automobiliste que de se faire flasher pour un dépassement non délibéré de 2 km/h de la vitesse autorisée en pleine ligne droite sur une 2X2 voies. Voilà de quoi avoir la légitime sensation d’être pris pour des vaches à lait...
 A l’inverse, certains secteurs, véritables cimetières asphaltés ornés à leurs bords de nombreuses croix et de bouquets pour rappeler autant de drames, autant de statistiques, sont laissés à l’abandon par les pouvoirs publics.
 
La CFDT Police aurait souhaité une tolérance zéro pour le taux d’alcool au volant, à l’instar de ce qui se fait chez certains de nos voisins européens.
 
L’Etat et les collectivités territoriales doivent engager des travaux d’aménagement ou de réaménagement des tronçons routiers les plus meurtriers. Des glissières de sécurité préservant l’intégrité physique des motards en cas de chute doivent se multiplier dans les zones les plus sensibles.
 
La CFDT Police propose la création de patrouilles routières volantes. Les équipages qui les composeraient seraient chargés de circuler sur un territoire déterminé en véhicule banalisé et seraient chargés de relever et sanctionner les infractions les plus dangereuses comme les franchissements de ligne continue, les non respect des stops, feux rouges, circulation sur la bande d’arrêt d’urgence...etc. Bien sûr, il faudra inverser la tendance actuelle et recruter des effectifs.
 
La vie n’a pas de prix ! Le gouvernement actuel ne l’entend malheureusement pas de cette oreille.

Paris le 12 mai 2011

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS