Communiqué: Exaspération des personnels dans les tribunaux :

Publié le 31/03/2014 à 17H26
Dans son courrier à la Garde des sceaux du 3 février dernier la CFDT se faisait « la porte parole de la colère sourde qui gronde dans les services ». Aujourd’hui, cette colère n’est plus « sourde », elle s’exprime avec force. Elle doit être entendue.
Madame Taubira, Garde des Sceaux, ministre de la Justice a engagé un débat national : « la justice du XXIème siècle ». Celui-ci se décline actuellement dans l'ensemble des tribunaux par une consultation d’ampleur nationale.
La CFDT ne cesse depuis de nombreux mois d’interpeller la Chancellerie :
 
Une revalorisation statutaire conséquente pour tous les personnels des greffes doit impérativement précéder toute réforme institutionnelle ou organisationnelle des juridictions.
 
Pour la CFDT tout transfert de compétence, doit être accompagné par une juste reconnaissance de l'ensemble des métiers au sein de nos tribunaux.
 
La CFDT ne cesse de demander à l’administration qu’elle prenne en compte au plus vite les fortes attentes des personnels sur le sujet de l’amélioration des conditions de travail, sur la nécessité d’une juste reconnaissance et d’un recrutement à la hauteur de ses ambitions.
 
La CFDT ne cesse d’exiger des propositions d’évolutions statutaires à la hauteur de la réforme souhaitée par la ministre et une concertation immédiate avec les organisations syndicales. 
 
La CFDT comprend l'exaspération des personnels des services judiciaires et appelle tous ceux qui approuvent nos propositions à les porter dans les juridictions.
 
Paris, le 31 mars 2014