Communiqué: la police CFDT solidaire du sapeur-pompier blessé par balle à Grenoble

Publié le 19/11/2010 (mis à jour le 22/11/2010)
Par ce communiqué, les policiers nationaux et municipaux de la CFDT se déclarent solidaires du sapeur-pompier Grenoblois blessé par balles lors d'une intervention à la Villeneuve de Grenoble le 12 novembre. Il est temps de poser collectivement et sereinement la question de l'organisation des forces de sécurité en France, hors de tout tapage politico-médiatique.

Communiqué: la police CFDT solidaire du sapeur-pompier blessé par balle à Grenoble
Communiqué: la police CFDT solidaire du sapeur-pompier blessé par balle à Grenoble
Par ce communiqué, les policiers nationaux et municipaux de la CFDT se déclarent solidaires du sapeur-pompier Grenoblois blessé par balles lors d'une intervention à la Villeneuve de Grenoble le 12 novembre. Il est temps de poser collectivement et sereinement la question de l'organisation des forces de sécurité en France, hors de tout tapage politico-médiatique.

Communiqué

Un sapeur-pompier blessé par balle à Grenoble

La CFDT Interco Police exprime sa vive indignation suite à l’agression par arme à feu dont a été victime un jeune sapeur-pompier de 24 ans qui intervenait dans le quartier de la Villeneuve à Grenoble au cours de la soirée du 12 novembre 2010 afin de maîtriser un incendie de véhicule. Blessé au bras, ses jours ne sont fort heureusement pas en danger.

 

Force est de constater que certains quartiers de Grenoble restent des zones de non droit. Les discours enjôleurs tenus par nos gouvernants et les opérations coup de poing à visée médiatique, nous nous y attendions, n’ont pas fait de miracle.

Il y a indéniablement une corrélation entre la dislocation de la police de proximité, la baisse des effectifs de police et cette montée inédite des violences à l’encontre des agents de la force publique ou des agents chargés d’une mission de service public.

Malgré cet état de fait, le pouvoir en place persiste à baisser les effectifs sous couvert de la RGPP et à exercer sa politique du « tout répressif »qui engendre cette escalade de violence depuis plusieurs années.

 

Il n’y a aujourd’hui pas de vision d’ensemble et à long terme de la sécurité dans notre pays. Seules des opérations sporadiques au coup par coup et au gré de l’actualité sont initiées.

A quand un grenelle de la sécurité? Policiers nationaux et municipaux, gendarmes, sapeurs-pompiers, citoyens: nous avons tous à y gagner!

La CFDT Interco Police souhaite un prompt rétablissement au sapeur-pompier grenoblois et assure tous ses collègues de son profond et sincère soutien. Nous adressons également notre soutien à nos collègues de la Police Nationale qui escortaient les soldats du feu et dont le véhicule a été la cible de deux impacts de balles. Intervenir dans ce quartier grenoblois témoigne de leur dévouement sans faille et constitue une véritable gageure en l’état actuel des choses.

 Paris le 19 novembre 2010

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS