Communiqué: Réaction de la CFDT Police nationale à la nomination du nouveau ministre

Publié le 22/05/2012
Dans ce communiqué, les policiers de la CFDT réagissent à la nomination d'E. Valls à la tête du ministère de l'Intérieur. Ils se félicitent de l'inflexion annoncée par le ministre en matière de politique de sécurité et l'abandon de la politique du chiffre.

Communiqué: Réaction de la CFDT Police nationale à la nomination du nouveau ministre
Dans ce communiqué, les policiers de la CFDT réagissent à la nomination d'E. Valls à la tête du ministère de l'Intérieur. Ils se félicitent de l'inflexion annoncée par le ministre en matière de politique de sécurité et l'abandon de la politique du chiffre.

 

Communiqué CFDT Police nationale du 22 mai 2012

La CFDT Police prend acte de la nomination de Manuel VALLS à la tête du ministère de l’Intérieur et voit en cette prise de fonctions l’espoir d’une rupture nette et franche avec la politique de sécurité qui a été menée au cours de ces dix dernières années.
 
Nous constatons également la bonne connaissance et l’expérience du ministre de l’Intérieur, des questions sur la gestion des forces de sécurité dans ces trois composantes (Police nationale, Gendarmerie et Police municipale). Cela devrait permettre d’ouvrir un débat global aboutissant à une recomposition du dispositif de sécurité publique pour établir une égalité de tous les citoyens en la matière.
 
Acte est également pris de la déclaration d’intention faite par Monsieur VALLS lors de son entrée en fonction. Nous ne pouvons que nous réjouir de sa volonté affichée de mettre un terme à la politique du chiffre qui a éreinté bon nombre de policiersnationaux, notamment ceux (et ils sont nombreux !) pour qui la qualité du service public qu’ils honorent est la clé de voûte de leur engagement et de leur épanouissement professionnel. Cette orientation, associée à une police qui serait davantage au contact des citoyens, permettrait à la population d’apprécier à sa juste valeur le travail des policiers, et à ces derniers de retrouver tout le sens de leur métier et toute la considération qui leur est due.
 
Cette nouvelle page qui se tourne annonce également la fin d’une politique qui a incontestablement eu de fâcheuses répercussions sur les conditions d’intervention des fonctionnaires de police nationale ainsi que sur leur vie privée, de plus en plus fréquemment ponctuée par les heures supplémentaires et les rappels sur congés.
 
Dans le souci constant de servir l’intérêt général et dans le strict respect des valeurs républicaines auxquelles elle est profondément attachée, la CFDT Police ne manquera pas de faire part de ses revendications dans le cadre d’un dialogue social qui nécessite d’urgence un nouveau souffle.
 
Fin du communiqué

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS