La CFDT police solidaire de la police municipale de Montrouge

Publié le 08/01/2015 (mis à jour le 14/01/2015)

Communiqué de presse des policiers CFDT solidaires après le meurtre de Clarissa, policière municipale de Montrouge.

Ce jour, vers 8H00, en l’état des informations qui sont portées à la connaissance du grand public, un individu armé d’une arme automatique a fait feu sur Clarissa policière municipale de la commune de Montrouge dans les Hautes Seine. Celle-ci, accompagnée de son collègue procédait à  des constatations suite à un banal accident de la circulation. Sur place était également présents deux agents de la voirie dont l’un, Eric à été grièvement blessé. La fusillade qui a été très brève a indéniablement été conduite avec sang-froid et détermination. Peu de temps après cette agression, Clarissa est malheureusement décédée. Lors de celle-ci, il semblerait que l’action d’un des agents de voirie ait réussi à mettre en fuite l’auteur des faits.

La Fédération Interco CFDT, en charge des personnels territoriaux (agents de police municipale, personnel de la voirie,…), est horrifiée par cet acte sanglant d’une grande lâcheté.  Cette agression envers ces agents est d’autant plus choquante qu’elle s’attaque à ceux qui dans le cadre de l’exercice de leurs missions, assurent au quotidien le lien social dans notre société.

Après l’attaque contre Charlie Hebdo symbole de la liberté d’expression, c’est un autre pilier du vivre ensemble dans notre société qui est attaqué.

La Police Municipale est en deuil. En perdant aujourd’hui une des siennes paie une nouvelle fois son engagement quotidien dans la défense des libertés et la protection des personnes au service de la Nation.

Nous demeurons légitimement dans la crainte d’autres actions de ce type et nous souhaitons que les pouvoirs publics prennent toutes dispositions visant à garantir des conditions optimales permettant aux agents l’exercice de leurs missions de protection des biens et des personnes.

La Fédération Interco CFDT, a une pensée particulièrement émue pour notre collègue Clarissa abattue dans la fusillade et pour Eric l’agent de la voirie grièvement blessé. Que leurs familles, leurs amis et collègues soient assurés de notre profond soutien !

Nous souhaitons le meilleur rétablissement possible à Éric et Jonathan qui ont été blessés, tant sur le plan physique que psychologique. Le temps ne fera au mieux qu’atténuer le traumatisme subi. Nous n’aurons jamais de mots assez forts pour condamner cet acte lâche.

A Paris le 8 janvier 2015

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS