Violence inadmissible envers les travailleurs sociaux

Publié le 25/03/2015 à 13H31
Un effroyable drame s’est déroulé à Nantes le jeudi 19 mars 2015 au cours duquel un travailleur social, éducateur, a perdu la vie à la suite d’une agression au couteau par un usager.

Les Fédérations CFDT Interco et Santé Sociaux tiennent à exprimer toute leur solidarité à l’égard de ses proches : famille, collègues et amis. Nos pensées vont aussi à la jeune femme et son enfant également victimes de cette violence sans borne.

Est également associée à cet hommage la collègue martiniquaise victime le 17 mars d’une autre agression au couteau perpétrée par une jeune femme en mal de logement.

Ces évènements marquent, une fois de plus, la fragilité de notre tissu social et le rôle que notre société assigne au travail social et à ses professionnels (le)s.  « En première ligne » ils agissent au quotidien pour le bien de l’ensemble du corps social par une action au plus près de ceux qui en ont besoin.

En tant qu’organisations syndicales la CFDT Interco et  Santé Sociaux interpellent les responsables publics et les citoyens : quel travail social voulons-nous, quels moyens lui donne-t-on … quelle société construisons-nous pour demain ? Au moment où d’aucuns envisagent de mettre à bas les identités professionnelles qui structurent le secteur, la CFDT Interco et Santé Sociaux demandent, bien au contraire, que les Etats Généraux du Travail Social soient l’occasion à ne pas manquer pour relégitimer et revaloriser un secteur  et des professionnels aux premières loges de la profonde crise socio-économique que nous traversons.

La violence meurtrière dont sont victimes ces collègues doit être contextualisée et analysée. Par ce travail nécessaire l’autorité publique doit leur rendre hommage.

 

Le communiqué sur le site de la fédération CFDT Santé-Sociaux