PETITE ENFANCE: la CFDT Interco appelle à une journée nationale de grève le jeudi 11 mars

Publié le 25/02/2010 (mis à jour le 12/03/2010)
La fédération Interco-CFDT appelle tous les professionnels de la petite enfance à une journée de grève et de manifestation le jeudi 11 mars pour s'opposer au projet de décret modifiant le règlementation de l'accueil de la petite enfance.
PETITE ENFANCE: la CFDT Interco appelle à une journée nationale de grève le jeudi 11 mars
PETITE ENFANCE: la CFDT Interco appelle à une journée nationale de grève le jeudi 11 mars
La fédération Interco-CFDT appelle tous les professionnels de la petite enfance à une journée de grève et de manifestation le jeudi 11 mars pour s'opposer au projet de décret modifiant le règlementation de l'accueil de la petite enfance.

Partager

Petite enfance

La Fédération CFDT INTERCO appelle à une journée nationale de grève le jeudi 11 mars 2010

Nous dénonçons vigoureusement le projet de décret modifiant la règlementation de l'accueil collectif de la petite enfance.

 
- Il aggrave les dépassements des capacités des établissements en autorisant l'accueil en surnombre qui passe de 10 à 20%, 
- Il diminue le nombre de personnels qualifiés,
- Il ne permet plus aux directrices adjointes, en les incluant pour partie, dans l'effectif auprès des enfants, de se consacrer à leur rôle d'encadrement et de soutien des équipes.
 
Pour la Fédération CFDT INTERCO, ces modifications envisagées sont dangereuses. Elles portent atteinte aux conditions d'une bonne prise en compte des besoins fondamentaux des jeunes enfants et aux conditions de travail des agents.
 
Nous affirmons que lorsque les conditions de travail régressent, c'est la qualité de l'accueil qui en est affectée.
La CFDT a une autre vision de la politique de la petite enfance!
 
Ce doit être une priorité absolue qui nécessite des salariés formés et motivés, au sein d'équipes de professionnels, pour garantir aux parents un service d'accueil de qualité.
Aller dans le sens d'un assouplissement des normes d'accueil de la petite enfance, ce serait, de plus, au final, favoriser la déqualification de professions majoritairement exercées par des femmes. Ce serait contraire au principe d'égalité auquel nous restons très attachés et que nous devons tous défendre.
Pour un accueil de qualité, nous demandons le retrait du projet de décret modifiant la règlementation de l'accueil des jeunes enfants.
 
Mobilisons nous lors de la journée nationale d'action et de grève le jeudi 11 mars 2010
 
A Paris, manifestation à 10h30, du M° Glacière (siège de la Défenseure des enfants) à Matignon (M° Rue du Bac).
 
En province, se rapprocher des syndicats locaux
 
La CFDT est engagée dans le collectif 'Pas de bébés à la consigne'.
Voir tract sur le site www.pasdebebesalaconsigne.com