Égalité pour les gardiens logés dans les OPH !

Publié le 02/06/2015 à 14H41
Le décret du 9 mai 2012 qui modifie le régime des concessions de logement pour les fonctionnaires d’État et territoriaux est applicable au plus tard le 1er septembre 2015. La CFDT demande l'égalité de droits pour les gardiens des OPH.

La fédération Interco CFDT s’étonne de la réaction tardive de la fédération nationale des OPH mais se félicite que celle-ci souligne l’importance du travail de proximité des gardiens d’immeuble auprès des locataires, qui participe à la cohésion sociale dans les quartiers.

Interco CFDT appelle tous les employeurs concernés à prendre désormais rapidement la délibération qui reconnaîtra qu’étant donné leurs missions, les gardiens d’immeuble doivent être logés par nécessité absolue de service, puis les arrêtés nominatifs subséquents.

Interco CFDT les appelle également à négocier avec ces agents et leurs représentants les conditions de compensation de la perte de pouvoir d’achat que représentera pour eux le paiement des charges locatives que leurs collègues sous contrat de droit privé n’ont pas à régler, notamment par un régime indemnitaire spécifique. « À travail égal, salaire égal » : si deux régimes juridiques distincts (salariés de droit privé, fonctionnaires) coexistent dans les OPH, cela ne doit pas faire obstacle à des rémunérations équitables.

Interco CFDT souhaite à cet effet que l’instruction annoncée par les ministres concernés soit publiée très rapidement et lève toute ambiguïté.

La fédération Interco CFDT appuiera ses syndicats et leurs sections dans leurs actions et négociations dans chaque OPH pour défendre les droits des fonctionnaires gardiens d’immeuble, garantir leur rémunération et améliorer les conditions de travail de tous les gardiens des OPH.