Manif des travailleurs sociaux le 16 mars 2011 et après ?

Publié le 22/03/2011 (mis à jour le 23/03/2011)
Plus de 2000 à Paris, près de 8000 sur toute la France, la mobilisation des travailleurs sociaux le 16 mars à l'appel des organisations syndicales territoriales est un succès honorable. Il en faudra davantage le 7 avril !
Manif des travailleurs sociaux le 16 mars 2011 et après ?
Manif des travailleurs sociaux le 16 mars 2011 et après ?
Plus de 2000 à Paris, près de 8000 sur toute la France, la mobilisation des travailleurs sociaux le 16 mars à l'appel des organisations syndicales territoriales est un succès honorable. Il en faudra davantage le 7 avril !

Manif des travailleurs sociaux le 16 mars et après ?

 

Deux mille au moins, peut-être trois mille manifestants dans le cortège parisien, 400 à Bordeaux, une centaine à Montpellier, Besançon, Caen, 70 à Valence… le mouvement de mobilisation des travailleurs sociaux le 16 mars, jour de l’examen des textes réformant la filière médico-sociale par le CSFPT est un succès honorable.
Et méritoire ! car enfin, outre son caractère professionnel, il y a belle lurette que les organisations syndicales territoriales n’avaient pas organisé de concert une mobilisation.
- « 1, 2, 3, à bac+3 c’est la catégorie A !!! » a été le slogan le plus entendu même s’il a dû paraître bien abscons aux badauds dans les rues.
Un essai a été marqué au cours de cette première mi-temps puisque le texte litigieux maintenant les travailleurs sociaux dans la catégorie B a été retiré de l’ordre du jour du CSFPT.
Reste à transformer cet essai. La pénalité sera tirée le 7 avril jour où la Direction Générale des Collectivités Locales représentera le même texte au CSFPT ; façon de nous signifier qu’il n’entre pas dans les intentions du gouvernement de le modifier.
A nous de lui montrer qu’il n’entre pas dans nos intentions de le maintenir en l’état et pour y parvenir il faudra monter en puissance, ce, d’autant que les « sociaux » de l’État, de l’hospitalière et du secteur associatif sont concernés par effet domino.
D’ici là, des rendez-vous ont été demandés par l’intersyndicale auprès des trois ministères concernés par la reconnaissance des formations des travailleurs sociaux (voir le communiqué intersyndical).
 
Professions très féminisées, au service de publics en difficulté et qui ne génère pas de stock-options ni de bonus (quoiqu’on leur demande de plus en plus de « faire du chiffre »), les agents de la filière médico-sociale ne peuvent compter que sur eux-mêmes et c’est aussi notre devoir syndical que de les pousser, pour une fois, à s’occuper d’eux-mêmes.
 
Olivier Mourot

Travail social: Pétition en ligne et manifestation le 16 mars 2011 (Paris: Départ St Augustin à 10h)
Travailleurs sociaux : communiqué de presse intersyndical - Tous mobilisés le 7 avril 2011 !