Le CNFPT, un centre de formation, mais pas que…

Publié le 12/07/2019

Le Centre national de la fonction publique territoriale est un établissement public paritaire, déconcentré, dont les missions de formation et d’emploi
accompagnent les collectivités territoriales et leurs agents dans leur mission de service public. Il a trois activités principales : la formation,
l’organisation des concours (cadres d’emplois A+) et l’observation.

La formation professionnelle au service des agents Le CNFPT est l’acteur de la formation professionnelle des agents des collectivités territoriales.
Il définit l’orientation générale des formations ainsi que leurs programmes. Grâce à des délégations régionales, il se trouve au plus proche des collectivités et de leurs besoins de formation. Les besoins s’évaluent entre la collectivité et l’agent grâce à des plans de formation votés en comité technique (CT). Ils sont ensuite envoyés au CNFPT pour bâtir l’offre de formation. Les collectivités cotisent au CNFPT à hauteur de 0,9% des rémunérations, ce qui représente un budget de 419 M€ (investissement et fonctionnement).
Le CNFPT peut mettre en place des formations dans les délégations régionales ou en intra directement au sein de la collectivité. Il est également
vecteur de promotion sociale. Il permet aux agents d’être les acteurs de leur carrière. Il dispense des formations certifiantes ou diplômantes, prépare
aux concours et aux examens professionnels et forme tout au long des parcours professionnels. Il peut aussi proposer l’accompagnement des agents à la validation des acquis de l’expérience (VAE) et organiser la reconnaissance de l’équivalence des diplômes (RED).

Instances régionales et nationales
Comme toute organisation, le CNFPT a des instances représentatives dans lesquelles siège Interco CFDT :
Les instances régionales

Le conseil d’administration du CNFPT s’appuie sur ses 29 délégations régionales présentes dans le territoire métropolitain et ultramarin pour la mise
en oeuvre de ses missions. Chacune de ces délégations comprend un délégué et un conseil régional d’orientation (CRO), instance consultative et paritaire où siègent des mandatés Interco CFDT.
 Les instances nationales
Les instances nationales sont composées du conseil d’administration (CA), qui délibère et met en oeuvre les missions du CNFPT et définit la
stratégie de l’établissement, et du Conseil national d’orientation (CNO), instance consultative qui assiste le CA sur les questions de formation et de
pédagogie. Le CNFPT étant un organisme de formation paritaire, deux postes sont dévolus aux organisations syndicales : la vice-présidence du CA, poste honorifique, et la présidence du CNO, qui est tenue par FO depuis sa création. La CFDT revendique cette présidence depuis longtemps car c’est un poste qui permet de peser sur la formation des agents publics, les modalités de concours, de proposer des études prospectives… Malgré notre deuxième place confortée lors des élections professionnelles, FO a été de nouveau élue à cette présidence grâce à une alliance historique avec la CGT. Malgré cela, la CFDT continuera de s’investir pour la formation et les parcours des agents publics, dans le cadre de cet outil unique et indispensable qu’est le CNFPT.

Un mandat qui s’ouvre avec des objectifs
Il faut poursuivre le travail sur les transitions professionnelles et leur formation car il est grand temps que les agents puissent bénéficier d’une
seconde carrière et anticiper l’usure professionnelle plutôt que de la subir. Il n’existe pas de dispositif de type Fongecif dans la fonction publique territoriale. Il faut avancer aussi sur les questions de qualification, de certification, de formations diplômantes pour toutes et tous et rapprocher la formation des agents qui en sont éloignés. À titre d’exemple, les femmes de catégorie C sont les agents les moins formés. Pour reprendre les mots de Claire Le Calonnec, secrétaire générale d’Interco : « La CFDT est le syndicat qui s’investit le plus sur la formation parce que c’est au coeur de sa visée d’émancipation individuelle et collective. Se former c’est apprendre, réfléchir, développer un esprit critique et constructif. Se former, c’est développer son pouvoir d’agir ».

Le travail acharné de la CFDT n’a pas eu l’écho qu’il méritait
Dans le cadre des mandats au conseil d’administration, la CFDT a rédigé deux rapports sur des missions qui lui ont été confiées concernant l’apprentissage et les fonctionnements des CRO. Ces rapports sont restés lettre morte. La CFDT a fait des propositions de travail dans le cadre du CNO et la création d’un groupe de travail sur la certification a été « arrachée » mais ce groupe est demeuré sans nom ni cadre. CFDT rime avec ténacité : la délégation CFDT continue le travail initié lors du précédent mandat, notamment sur les transitions professionnelles et compte bien développer sa mise en oeuvre au sein du CNFPT.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS