Coronavirus - 16 mars 2020 - Message adressé au SG

Publié le 17/03/2020

Aux sections Intérieur

Bonjour à toutes et tous,

Vous trouverez ci-dessous le message adressé le 16 mars 2020 au secrétaire général du ministère de l’Intérieur.

Amitiés syndicales.

Pour tout renseignement : vous pouvez contacter en priorité la section CFDT de votre préfecture, le syndicat INTERCO CFDT de votre département, votre correspondant régional, « Interconnecté » le site intranet de la fédération Interco cfdt ou en dernier lieu, la fédération à l’adresse suivante : 
fav


Message envoyé le 16 mars

Bonjour Monsieur le Secrétaire Général,

Nous tenons à vous alerter sur les difficultés rencontrées en déconcentré dans la mise en œuvre des mesures de fermeture au public des services d’accueil général et des étrangers, de la mise en place du télétravail, du fonctionnement des restaurants administratifs, des listes des missions/agents dont la présence physique est requise, de la mise en place des SGC et des entretiens professionnels.

1 - Mesures de fermetures au public

  • A cette heure beaucoup de préfectures n’ont pas encore jugé utile d’alimenter leur site Internet précisant aux usagers les nouvelles conditions d’accueil général et d’accueil des étrangers ; à noter d’ailleurs que les agents ont repris leur poste ce matin sans avoir été informés des mesures suscitant ainsi des situations d’accueil très différenciées selon les préfectures considérées.
  • Certaines préfectures ont fermé l’accueil général et l’ensemble des services étrangers sauf l’asile et les naturalisations
  • D’autres préfectures ont fermé le séjour et maintenu l’accueil asile mais sur rdv comme pour les naturalisations
  • De nombreux encadrants s’interrogent sur la définition « d’accueil d’urgence » dont ils ne voient pas très bien comment les agents pourraient l’évaluer sans recevoir le public
  • D’une manière générale les agents de l’asile ne comprennent pas très bien pourquoi ils doivent assurer l’accueil des demandeurs d’asile et en quoi ils seraient moins exposés que leurs collègues (ils ne disposent ni de masques, ni de gants, ni de solutions hydro-alcooliques , ni de vitre guichet) : ils sont d’ailleurs dans l’incapacité de faire passer le message pour les usagers séjour sans leur demander la raison de leur venue en préfecture
  • Dans ces conditions, la CFDT vous demande de fermer les accueils asile et les accueils généraux  - de même pour les RDV des naturalisations dont les locaux ne permettent pas de respecter les consignes gouvernementales en terme de distance minimale et qui ne disposent pas de solutions hydro-alcooliques  

2 - Télétravail

  • Malgré les appels répétés du gouvernement à l’élargissement maximal du télétravail la hiérarchie des préfectures est très réticente à le mettre en place faute d’ordinateur portable et par manque de confiance envers les agents : il est possible en effet - comme vient de le mettre en place le préfet de la Seine-Maritime - de mettre à disposition des agents des clés USB configurées avec les informations dont ils ont besoin pour pouvoir travailler à distance  y compris sur leur ordinateur personnel familial; de même le dispositif Nomade permettant l’accès aux messageries professionnelles est facile à mettre en œuvre nous ont confirmé les spécialistes pro domo si tant est qu’ils disposent des informations nécessaires rapidement : très peu de messages ont été adressés aux agents pour réclamer ces informations.        

3 - Fonctionnement des restaurants administratifs

  • Certains préfets ont pris la décision ce week-end de les fermer sans que les agents en soient informés
  • D’autres préfets les maintiennent ouverts même lorsque leur capacité d’accueil dépasse les 100 couverts : les agents s’interrogent donc sur la cohérence des dispositions et l’exemplarité des services de l’Etat 

4 - Liste des missions/agents devant exercer leurs missions en présentiel

  • Des agents comme des représentants des personnels ont demandé à leur hiérarchie dès lundi dernier que ces listes mises à jour et qu’il soit tenu compte notamment des agents ayant des enfants en crèche ou scolarisés sans avoir obtenu de réponse : ils s’en étonnent d’autant plus qu’il est indispensable de conduire ce travail de recensement
  • Des agents des SGAMI font part de l’extrême hétérogénéité des consignes ou autorisations qui leur sont données alors même qu’ils sont en première ligne pour assurer la continuité des liaisons de l’Etat en lien avec les SIC des préfectures  

5 - Création des SGC    

  • Les CTL devant se réunir prochainement pour se prononcer sur la création des SGC et les réunions dédiées comme ceux-ci ne pouvant plus se tenir, la CFDT vous demande de surseoir au déploiement des SGC 

6 - Entretiens professionnels   

  • Un certain nombre d’agents n’ayant pas encore eu leur entretien professionnel et compte-tenu de la situation sanitaire il nous semble important que les agents concernés soient avisés de leur report (ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle)

 

Vous remerciant par avance de l’attention que vous porterez à ce message et dans l’attente de vos réponses.

Cordialement. 

François Thos, secrétaire national
Guillemette Favreau, secrétaire fédérale