Plénière CNAS : la coupe serait-elle pleine en cette veille de Jeux Olympiques ?

Déclaration liminaire des représentants CFDT à la plénière CNAS du 26 juin 2024

L’action sociale, qu’est-ce que c’est ?

Des randonnées, des tickets cinéma prix réduits, des offres pour les vacances … Pas uniquement !

L’action sociale est également là pour regarder en face la dégradation des conditions de travail pour les agents du ministère de la justice. Mais aussi la hausse conséquente du coût de la vie avec l’inflation sur les carburants et les denrées alimentaires.

L’action sociale c’est aussi agir dans les situations les plus dramatiques. Quand un agent démoralisé se suicide ou quand une attaque barbare ressemblant plus à une exécution amène au décès de deux de nos collègues de la Pénitentiaire et à la reconstruction de ceux qui ont été blessés.

En matière d’action sociale, les représentants CFDT n’attendent pas des solutions miraculeuses du Gouvernement. Et les Jeux Olympiques ne feront pas oublier ce quotidien aux agents du ministère de la justice.
Car ces jeux amènent nombre de contraintes à nos collègues et par l’action sociale, les représentants des personnels essaient de faire pencher la balance. Pensons dans ce cadre aux chèques CESU JO d’une valeur de 200 euros par enfant pour un couple et 350 euros par enfant pour une famille monoparentale, non soumis à condition de ressource.

L’action sociale du quotidien ce sont aussi les dossiers de secours, afin de venir en aide à nos collègues confrontés à de grandes difficultés. Dans ces dossiers, nous relevons la hausse des sinistres liés au réchauffement climatique ne peut hélas qu’être une source d’inquiétude sur les prochaines années. Notons la sortie d’un guide détaillé sur les procédures d’aides financières concernant les secours prêts sociaux décès et catastrophes naturelles.

Le moins que l’on puisse dire est que pour la CFDT, chaque goutte d’eau supplémentaire peut amener à faire déborder la coupe de notre patience et de notre résilience déjà bien remplie.
-> C’est dans ce cadre que les représentants CFDT œuvrent pour l’action sociale.

Pour la CFDT, quels sont les points positifs de l’action sociale  ?

La CFDT ne peut que se réjouir qu’après des débuts difficiles, les équipes du Bureau d’action sociale devenu Bureau des politiques sociales soient étoffées.
Quand l’administration veut vraiment y mettre les moyens, l’action sociale peut avancer !

Le dernier exemple en date est celui de la réforme des « reste à charge » en matière de restauration qui va permettre à d’avantage d’agents d’être dans la première tranche, c’est-à-dire la plus subventionnée. Cette demande soutenue par la CFDT et portée de manière unanime par l’ensemble des organisations représentatives aura un effet rapide sur le quotidien de nos collègues.

Un autre exemple, les récentes facilités de services accordées au président du CNAS ainsi qu’aux membres de la commission permanente. Mais quid de l’échelon régional qui fait vivre au quotidien notre action sociale au plus près des agents ?

La CFDT salue également la politique toujours plus volontariste de la Fondation d’Aguesseau en matière de logement. Avec la plateforme Cautionneo qui sera bientôt renforcée d’une offre pour aller sur du logement intermédiaire grâce à des partenariats avec des opérateurs privés.
-> La CFDT, membre de droit de son conseil d’administration au titre de sa représentativité au CSA ministériel, ne cessera d’œuvrer pour améliorer sans cesse ces différents dispositifs.

Pour la CFDT, quels sont les points négatifs de l’action sociale  ?

Mais la CFDT ne peut qu’alerter à nouveau sur une situation déjà tendue en matière immobilière locative tandis que le marché de la construction de neuf est en panne.
Dans ce contexte, le succès du prêt bonifié immobilier est satisfaisant mais n’est pas suffisant.

Alors qu’est discuté solennellement sans résultat parfois concret le souci d’attractivité au sein du ministère de la justice, à quand une vraie réflexion sur le logement des fonctionnaires ?
Les difficultés longtemps considérées comme spécifiques liés à l’Ile-de-France se sont désormais généralisées dans de nombreuses régions.

Bref, la médaille d’or de l’action sociale n’est pas encore pour ce ministère.
Mais les représentants CFDT persévèrent et sont prêts pour ce sport d’endurance au bénéfice de tous les agents du ministère de la Justice.

Déclaration liminaire CFDT – Plénière CNAS du 26 juin 2024

En savoir plus

Justice
S’engager pour l’avenir des différents représentants de l’administration du ministère de la Justice
Déclaration liminaire CFDT au Comité social ministériel justice du 5 juillet 2024
Justice
Plénière CNAS : la coupe serait-elle pleine en cette veille de Jeux Olympiques ?
Déclaration liminaire des représentants CFDT à la plénière CNAS du 26 juin 2024
Services judiciaires
Réforme des greffes : en attente d’information…
Déclaration liminaire CFDT au CSA des services judiciaires du 20 juin 2024
Services judiciaires
Période de troubles forts : quelles solutions ?
Déclaration liminaire CFDT devant la formation spécialisée du CSA des services judiciaires du 11 juin 2024
Services judiciaires
Pendant que vous faites vos jeux, sur le terrain, rien ne va plus !
Déclaration liminaire CFDT au Comité social ministériel du 7 juin 2024
Protection judiciaire de la jeunesse
Ne laissons pas détruire les valeurs constitutionnelles qui président aux missions de la protection judiciaire de la jeunesse !
Déclaration de l'intersyndicale, dont la CFDT, au CSA PJJ du 30 mai 2024
Actu générale
Attaque mortelle du fourgon pénitentiaire de Caen : moments de cohésion sur les terrains et d’échanges avec le Garde des sceaux
Communiqué du SNDP suite à la rencontre avec le Garde des sceaux du 15 mai 2024
Actu générale
Attaque mortelle du fourgon pénitentiaire de Caen : annonces du Garde des sceaux
Communiqué du syndicat Interco CFDT Pénitentiaire suite à la rencontre avec le Garde des sceaux du 15 mai 2024