Pour une action sociale ambitieuse et de qualité pour les personnels du ministère de la justice

Déclaration liminaire de la CFDT à la plénière CNAS du 27 mars 2024

Pourquoi la CFDT réaffirme son engagement envers une action sociale ambitieuse et de qualité pour les personnels du ministère de la justice ?

Pour la CFDT, il est inenvisageable de réduire l’action sociale dans le ministère de la justice quand on entrevoit les projets de la fonction public pour les rémunérations des personnels du ministère de la justice.

-> La CFDT salue à cet égard l’augmentation du budget de l’action sociale pour cette année 2024 et affirme qu’aucune coupe budgétaire n’y est envisageable.

La CFDT doit le réaffirmer : l’action sociale ne peut être une simple variable d’ajustement au sein du budget global du ministère de la justice.

La CFDT réaffirme que les services publics sont bien souvent le seul carburant permettant encore de voler l’avion France.

L’action sociale est l’un des seuls leviers directement à disposition du ministère pour soutenir les agents

Pour la CFDT, la politique de l’action sociale est vitale et pour qu’elle vive, la qualité du dialogue social est essentielle.

Au-delà des moyens financiers, la CFDT rappelle la nécessité de moyens humains au travers de temps accordé afin de faire fonctionner correctement les instances de l’action sociale.

Pour la CFDT, l’action sociale se doit d’être dans toutes les réflexions en cours et à venir (semaine en 4 jours par exemple).

Quels sont les points positifs relevés par la CFDT dans l’action sociale menée au ministère de la justice ?

La CFDT souligne l’efficacité et les montant des aides accordées par la CAFI de la Fondation d’Aguesseau, mais là aussi, la question de leur l’augmentation devra se poser à terme.

La CFDT tient à saluer la qualité du travail accompli au sein des CRAS. Leur rôle est essentiel pour animer l’action sociale.

La CFDT salue des initiatives comme la carte carburant mise en place au sein des CRAS de Bordeaux et Lyon voire la mise en place d’un logiciel pour reconnaitre les RIB et un stylo optique pour les lire au CRAS de Rennes.

Le séminaire de l’acteur social organisé en 2023 est un succès encourageant d’après les avis recueillis. Il invite à poursuivre et approfondir les différentes thématiques abordées.

Les conférences budgétaires (CRAS/CNAS) ont permis le renouvellement des budgets des CRAS, moment essentiel du début d’année pour l’action sociale.

Quels sont les points négatifs pointés par la CFDT dans l’action sociale menée au ministère de la justice ?

La CFDT tient à relever les effets de la réorganisation du bureau de l’action sociale. L’annonce tardive de cette réorganisation et l’insuffisance des moyens dont se bureau est doté pour animer l’action sociale du ministère laisse apparaître certaines inquiétudes légitimes. Notamment au niveau de la politique sociale concernant la restauration et les restes à charge.

Des interrogations subsistent sur certains freins concernant les moyens accordés aux acteurs locaux avec par exemple sur le CRAS d’Angers des blocages sur le remboursement de frais de péages ou de parking.

Quelles sont les inquiétudes de la CFDT concernant l’action sociale menée au ministère de la justice ?

Avec d’un côté le spectre du déficit public au-delà du 5% du PIB conduisant le Gouvernement à enjoindre aux administrations de réaliser plusieurs milliards d’économies, et de l’autre le fonctionnaires bashing médiatique qui est de retour et identifie les agents comme des privilégiés peu productifs et donc comme une piste d’économies potentielles, le risque de « tailler » dans la dépense de l’action sociale à moyen terme ou long terme n’est pas que fictif.

Déclaration liminaire au CNAS du 27 mars 2024

En savoir plus

Pénitentiaire
La CFDT rencontre la nouvelle directrice de cabinet et la nouvelle directrice adjointe du ministère de la Justice
Lors de cette bilatérale du 16 avril 2024, la délégation CFDT a souhaité faire le point sur les sujets ministériels en cours
Services judiciaires
Greffière au bureau
Réforme des métiers de greffe : plan de requalification des adjoints administratifs
La CFDT a signé, le 26 octobre 2023, le protocole d’accord sur la revalorisation des métiers de greffe.
Justice
La modernisation de la fonction publique à l’ère des restrictions budgétaires
Déclaration liminaire de la CFDT au Comité social ministériel du 3 avril 2024
Justice
Précisions de l’intersyndicale PJJ sur le boycott du précédent CSA
Déclaration liminaire de l'intersyndicale, dont la CFDT, au CSA de la protection judiciaire de la jeunesse du 2 avril 2024
Justice
Un projet de décret concernant Papeete
Déclaration liminaire de la CFDT devant le CSA des services judiciaires du 28 mars 2024
Justice
Pour une action sociale ambitieuse et de qualité pour les personnels du ministère de la justice
Déclaration liminaire de la CFDT à la plénière CNAS du 27 mars 2024
Justice
Situation grave à Mayotte, tragédie à Montpellier : la CFDT pointe les conditions de travail des agents des services judiciaires et des magistrats
Déclaration liminaire de la CFDT au CSA des services judiciaires du 14 mars 2024
Protection judiciaire de la jeunesse
Salaires et conditions de travail : mobilisation du 19 mars 2024
Tract de la CFDT pour la mobilisation pour une augmentation des rémunérations dans la fonction publique, dont la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ)
Justice
Déclaration liminaire au CSA SJ du 7 mars 2024
La proximité de la justice est essentielle et nous y veillerons.