Plénière du CSFPT du 18 décembre 2019

Publié le 13/12/2019

Communiqué de presse : les agents méritent un dialogue social de qualité

La CFDT trouve incompréhensible que la séance plénière du conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) le mercredi 18 décembre soit maintenue. Alors que toutes les formations spécialisées qui se réunissent pour préparer les séances plénières ont été annulées, maintenir la séance du 18 décembre montre un mépris du fonctionnement d’une institution qui apporte sa contribution au bon fonctionnement de la République.

Dans la période actuelle que traverse notre société, le gouvernement a décidé de maintenir cette instance sans concertation préalable avec ses membres. Cela témoigne une nouvelle fois du peu de crédit qu’apporte le gouvernement au dialogue social en général et aux organisations syndicales en particulier.

« Si l’argument est de « tenir les délais », cette décision n’en constitue pas moins pour nous un signe supplémentaire du mépris de l’État vis-à-vis des élu·es représentant les employeurs et les agents au sein du CSFPT » s’indigne Claire Le Calonnec, secrétaire générale d’Interco CFDT.

Cette décision pénalise de fait les organisations syndicales et leurs représentant·es qui cherchent à construire un dialogue exigeant et fructueux dans l’intérêt des agents et du service public local.

En cette période troublée, les agents plus que jamais méritent un dialogue social de qualité !