CSFPT du 29 septembre 2021 - Reconversion et transposition du Ségur : peut mieux faire !

Publié le 29/09/2021

Communiqué de presse d'Interco CFDT daté du 29 septembre 2021

Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) du 29 septembre 2021

Le rapport reconversion

La CFDT regrette la frilosité des employeurs à aller sur ce sujet où la question des financements est sous-jacente et étouffe tout débat.

 « Tous nous aurions voulu aller plus loin sur ce dossier, pas seulement sur comment le financer, mais aussi sur quel organisme pourrait gérer cette question de la reconversion car, non, la reconversion n’est pas le problème individuel de l’agent seul et de son employeur », explique Jacques Lager, secrétaire général d’Interco CFDT.

Il est urgent d’en faire une question collective, de la gérer avec solidarité et surtout d’anticiper la reconversion en favorisant la formation tout au long de la carrière, en permettant la montée en compétence reconnue (diplômée, certifiée ou qualifiée…), et il est vrai, en finançant de façon solidaire et paritaire la reconversion.

La transposition du Ségur

Le passage en catégorie B pour les auxiliaires de soin ou de puériculture était attendu par les agents, mais il s’agit plus d’un reclassement que d’une promotion. Cette mesure exclut des revalorisations les agents situés dans la grille C1 exerçant les métiers du lien.

Interco CFDT a interpellé le Gouvernement afin de répondre à cette inégalité sociale subie par les agents oubliés des dernières mesures salariales issues du Ségur ou des plans grand âge. Sont concernés les travailleurs et travailleuses exerçant les métiers d’aide à domicile, d'assistant familial ou d’agent social, tous ces métiers du lien qui par le glissement des tâches font du soin et qui ne sont pas reconnus à leur juste valeur sociale.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS