Réseau des préfectures : enfin une feuille de route !

Publié le 11/06/2015 à 14H45
A l'occasion du CT Spécial des préfectures du 9 mai, le ministre Cazeneuve a présenté son plan "Préfectures pour les nouvelles générations" ainsi que le demandait la CFDT.

Lors de sa prise de fonction en 2014, la CFDT avait demandé à M. CAZENEUVE un signal fort qui sorte enfin les agents des préfectures et sous-préfectures du brouillard « gestion  à la petite semaine » et de l’incertitude dans lesquels ils sont plongés depuis trop longtemps.

HIER, LE MINISTRE s’est engagé personnellement EN PRESENTANT

SON PLAN « PREFECTURES NOUVELLE GENERATION » EN 5 GRANDS POINTS*

  1. Maintien de la mission de délivrance des titres même si, comme attendu, elle est appelée à s’exercer différemment.
  2. Renforcement des missions prioritaires : sécurité et ordre public ; contrôle de légalité et budgétaire des collectivités locales ; lutte contre la fraude ; coordination territoriale et mise en œuvre des politiques publiques.
  3. Maintien de l’échelon infra départemental en adaptant le réseau.
  4. Un volet RH plus adapté aux enjeux avec un plan de requalification, un suivi individualisé et l’élaboration de nouvelles perspectives de carrière pour les agents.
  5. Un dialogue social de construction : sept groupes de travail nationaux vont être créés (titres ; lutte contre la fraude ; sécurité ; expertise juridique et contrôle de légalité ; pilotage des politiques interministérielles ; volet RH)  et devront produire, dans un premier temps, les éléments constitutifs d’une nouvelle directive nationale d’orientation des préfectures (DNO) fin 2015.

*  Demandez l’intégralité de l’intervention du ministre à votre représentant CFDT

Certes, tout n’est pas réglé : sortir du dogme purement comptable décliné année après années et mettre les ressources humaines au cœur du dispositif seront deux véritables combats. Quant à la révolution numérique, elle devra s’appuyer sur des supports et des applications autrement plus efficients et fiables que ceux utilisés jusqu’à ce jour.

Mais pour sa part, la CFDT considère que la commande est honorée avec : une feuille de route, un calendrier, une méthode et un portage du dispositif par le Ministre en personne.

Toutefois, la CFDT a rappelé à M. CAZENEUVE ses exigences pour les agents
 quelle que soit la réforme :

  • Un dialogue social déconcentré approfondi (à ne pas confondre avec des réunions d’information).
  • Des études d’impact internes systématiques qui évaluent les conséquences des nouvelles organisations sur les personnels et leurs conditions de travail.
  • Une Ressource Humaine au cœur du dispositif avec un principe d’égalité de traitement pour les agents.
  • L’absence de mobilité géographique contrainte.
  • Une communication, régulière, claire respectueuse et complète aux agents (la « lettre du préfet », ce n’est plus suffisant !).
  • Des carrières et des parcours (re)valorisés.

Message reçu et partagé par le Ministre

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS